L'Essentiel
0

Même à un prix de 20 dollars, le Nokia 105 de Nokia est rentable

La venue de Nokia a Alger nous a permis de voir ce que fait, encore, cet equipementier et surtout comment il s’en sort. Nous avons eu vent d’un terminal mobile que Nokia allait vendre pour 20 dollars piece. Est-il possible de vendre un téléphone mobile à un prix de 20,00 dollars et encore faire du […]

La venue de Nokia a Alger nous a permis de voir ce que fait, encore, cet equipementier et surtout comment il s’en sort. Nous avons eu vent d’un terminal mobile que Nokia allait vendre pour 20 dollars piece. Est-il possible de vendre un téléphone mobile à un prix de 20,00 dollars et encore faire du profit? Avec le Nokia 105, l’entreprise finlandaise, qui ne produit plus en Finlande, veut reprendre sa place et donc se lance sur ce que l’on pourrait appeler le TULC-terminal ultra-low-cost-. Avec le N105 Nokia qui emploie une conception hautement intégrée fait quand même sur ce produit une marge d’au moins 30% qui est strictement basé sur le matériel et les coûts de fabrication ainsi que le prix de vente au détail, selon une etude du téléphone portable réalisée par le Service d’analyse de démontage de IHS. Cette étude ne représente que les coûts de fabrication et de matériel, et ne comprend pas les frais supplémentaires tels que les logiciels, les licences, les redevances ou autres dépenses.La sortie du N105 va a contre courrant de ce qui se fait actuellement dans le monde l’industrie du mobile car cibler les terminaux ultra-low cost permet de Nokia d’aborder la conception de la 105 d’une manière qui est à l’opposé de la stratégie couramment utilisée dans le milieu de marché des téléphones portables haut de gamme, où à chaque nouveau modèle, on ajoute de nouvelles fonctionnalités aux produits tout en conservant le même les coûts de vente.Cette stratégie nous rappelle celle qui a été utilisé pour le 3010 ou 1110 qui a permis de réduire considérablement les cout de fabrication et de vendre des millions d’exemplaire. Le N105 peut-il faire le même coup? Tout semble dire oui car en gardant les caractéristiques du 1110 pour près d’une décennie, le Nokia 105 peut intégrer presque toutes les fonctions du système dans une seule puce, ce qui réduit considérablement le coût de production d’un téléphone mobile. le 105 ne contient que trois circuits intégrés au total – contre six pour le 1110. C’est un téléphone mobile sans fioritures avec un ecran couleur. Sur la chaine de fabrication, le N105 se fera sur la même ligne que le 1100 en ciblant, en premier, les marchés émergents, dont l’Afrique, l’Inde et l’Amérique latine. En plus de ces caractéristique, le téléphone possède une batterie longue durée qui est un élément déterminante dans les régions tres pauvres en réseaux électriques. Un peu à la Dacia, verra-t-on le N105 comme appareil de secours dans les pays développés.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Micro personnel Lenovo devance HP

Le groupe chinois Lenovo a le vent en poupe, il vient de devancer le leader mondial HP et devient le...

Fermer