L'Essentiel
0

Menaces auxquelles les entreprises devront faire face en 2017:  Cyber-espionage et Ransomware 

20% des entreprises mondiales classent le cyber-espionnage comme la plus forte menace pour leur activité, un quart d’entre elles (26 %) luttant pour suivre et anticiper l’évolution rapide des différentes menaces. Ainsi aux Etats-Unis, une entreprise sur cinq (20 %) a déjà subi une attaque de ce type en 2016. Tel est le constat dressé […]

20% des entreprises mondiales classent le cyber-espionnage comme la plus forte menace pour leur activité, un quart d’entre elles (26 %) luttant pour suivre et anticiper l’évolution rapide des différentes menaces. Ainsi aux Etats-Unis, une entreprise sur cinq (20 %) a déjà subi une attaque de ce type en 2016. Tel est le constat dressé par Trend Micro qui vient de dévoiler les résultats d’une étude* qui établit que l’augmentation des ransomware et des attaques menées par des Etats constituent un risque croissant pour les infrastructures critiques.
Huit pays sur dix ont mentionné le caractère de plus en plus imprévisible des cybercriminels (36%) comme étant le plus grand frein à la protection contre les cyber-menaces. Ils sont également 29% à faire état de lacunes concernant la compréhension des dernières menaces, et 26 % à s’efforcer de suivre l’évolution rapide des menaces et la sophistication croissante des activités cybercriminelles.
D’après l’étude, près des deux tiers (64 %) des entreprises avaient subi une cyber-attaque majeure « connue » au cours des 12 derniers mois. En moyenne, elles en avaient même connu quatre. Les menaces de type ransomware étaient de loin les plus courantes, 69 % des personnes interrogées indiquant avoir été attaquées au moins une fois au cours de la période. En réalité, seul un quart (27 %) des entreprises interrogées n’avait pas été ciblé par un ransomware. Autre fait notable : à peine 10 % des entreprises pensent que les attaques de type ransomware constitueront une menace en 2017, alors que l’année 2016 a été marquée par une augmentation de 748 % de ces attaques, avec 1 milliard de dollars de pertes pour les entreprises à travers le monde[1]. On estime que le nombre de ransomware va augmenter d’encore 25 % en 2017, s’attaquant à divers appareils tels que les téléphones portables, les objets connectés (IoT) et les dispositifs d’IoT industriel (IIoT).

A propos

L’enquête menée auprès de 2 402 décideurs informatiques au sein d’entreprises situées au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Suède, en Norvège, en Autriche et en Suisse a été réalisée par Opinium en février 2017 à la demande de Trend Micro. Elle révèle que le cyber-espionnage arrive en tête des préoccupations de sécurité pour 2017, suivi par les attaques ciblées (17 %) et le phishing (16 %). Les entreprises situées en Italie (36 %), en France (24 %), en Allemagne (20 %) et aux Pays-Bas (17 %) sont celles qui craignent le plus le cyber-espionnage, ce qui s’explique notamment par la tenue d’élections dans chacun de ces pays cette année.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
TianAn Cyber Park ouvre son 9è centre en France

Selon China Technology Media, le groupe TianAn Cyber Park, avec l'approbation et le soutien de l'administration locale française géographiquement concernée...

Fermer