L'Essentiel
8

Mise à jour Atlas HD200: Version B, D puis F, quand cela doit s’arrêter ?

Les possesseurs du fameux récepteur satellitaire de marque algérienne, Atlas HD200, sont pour la plus part déçus par les différentes mises à jour proposées ces deux derniers mois et qui se sont avérées non concluantes. Que ce soit en Algérie où à l’étranger (en Europe comme la France, Belgique, Italie et Espagne, en Amérique du […]

Les possesseurs du fameux récepteur satellitaire de marque algérienne, Atlas HD200, sont pour la plus part déçus par les différentes mises à jour proposées ces deux derniers mois et qui se sont avérées non concluantes. Que ce soit en Algérie où à l’étranger (en Europe comme la France, Belgique, Italie et Espagne, en Amérique du Sud comme le Brésil ou ailleurs) les fans de ce récepteur expriment quotidiennement leur déception et inquiétude depuis la mise à jour : Atlas MainSoftware D100.

Explication : depuis la mise en ligne de la version du flash de l’Atlas HD-200s en l’occurrence le MainSoftware B128 le 12 avril 2017, rien ne va plus. Le flash avec la version B n’arrivait plus à décrypter les célèbres bouquets beIN Sport, Canal + et certaines chaines comme Ushuaia TV et National géographique, tant appréciées par les férus de football, de cinéma et de documentaire. Cet état de fait est la conséquence des multiples contre-attaques menées par les sites officielles contre le piratage TV.
Pour rappel, le bouquet français Canalsat a lancé le 14 janvier un nouveau système de cryptage de ces chaines TV afin de lutter efficacement contre le piratage de ses offres TV par satellite. Plusieurs modèles de marques de démodulateurs fabriqués en Algérie ont été évincés et ne pouvaient plus décoder les chaines de ce bouquet. Des freeze, des coupures et blocages de la majorité des chaines ainsi que des bugs constatés au niveau des démodulateurs et des déconnexions des serveurs intervenaient fréquemment en dépit des diverses mises à jour proposées par les marques de récepteurs numériques pour contrecarrer les attaques lancées par le bouquet officiel Canalsat.
Les récepteurs satellites comme Starsat, Géant et autres Iris sat et Stream System, reliés pour certains d’entre eux à des serveurs GShare, StarShare, Cccam et autres systèmes de Card Sharing utilisés pour le décryptage des chaines TV, n’arrivaient plus à décoder de manière régulière le bouquet Canalsat. Malgré la contre-offensive des serveurs pirates ont réussi tout de même à décoder, en l’espace de quelques jours, toutes les chaines de ce bouquet, y compris les chaines phares de Canalsat en l’occurrence Canal+. Il reste que, c’est la première fois de l’histoire du contre-piratage TV, que les nombreuses mises à jour et autres flash pirates demeuraient inefficaces.
Néanmoins, le système anti-piratage, lancé à coup de millions d’euros par le groupe Canalsat, n’a pu venir à bout des deux récepteurs de la marque algérienne Atlas (HD 100 et HD 200), qui continuaient à recevoir normalement l’ensemble du bouquet. Certes, il y a eu quand même, depuis le lancement à la mi-janvier du nouveau cryptage de Canalsat, quelques coupures et blocages de certaines chaines de ce bouquet, mais les mises à jour proposées pour ces deux démos ont immédiatement rendus caduque le système de cryptage.

Rien ne va plus pour l’Atlas HD200
Toutefois, depuis mai dernier, le cryptage lancé par Canalsat a réussi quand même à mettre à mal l’Atlas HD200, puisque la majorité des chaines Canalsat ainsi que beIN Sport n’étaient plus décodées. La version B du flash d’Atlas HD200 a montré ses limites. Une mise à jour n’a pas tardé à être proposée par la Team King (groupe d’ingénieurs et hackers algériens animant le site du récepteur satellitaire Atlas).
Il s’agit de la version dénommée MainSoftware D100 puis D101. Cette version, lancée en mai 2017 a été à l’origine d’un grand malaise chez les possesseurs de l’Atlas HD200. La Team King a, en effet, demandé, pour la première fois depuis le lancement de l’Atlas il y a plus de 10 ans, le retour vers le service après-vente de l’ensemble des récepteurs numériques. Contactée par IT Mag, la Team King a expliqué que cette version concernait uniquement ceux qui utilisent les derniers démos dotés du Boot : D100. Cette mise à jour était nécessaire pour contrecarrer les diverses contre-attaques menées par les bouquets officiels contre notamment l’Atlas HD200 vendu à plusieurs milliers d’exemplaire en Algérie ainsi que dans plusieurs pays du monde, a-t-on précisé, ajoutant que pour les autres (ceux qui ont la version B128 et qui souhaitaient utiliser la D100), ils devaient retourner leurs récepteurs aux détaillants qui les collectaient pour ensuite les envoyaient vers l’usine de fabrication (située à environ 200 km à l’est de la capitale Alger) afin de procéder à leur mise à jour, une période qui devait durer au minimum 48 heures. Mais cette procédure n’était pas sans conséquence financière. Les détaillants exigent ainsi entre 800 DA et 1500 DA pour cette mise à jour consistant à remplacer une pièce électronique maitresse du démodulateur (Une rom). Des chaines interminables étaient constatées chez les détaillants qui voyaient en cela une grande opportunité de faire des affaires alors que selon des vendeurs spécialisés, le fabriquant ne demande que 300 DA pour la mise à jour. La différence est partagée entre le détaillant et le transporteur, qui fait la collecte des démodulateurs et l’aller et retour entre Alger, par exemple, et Bordj Bou Arreridj où est fabriqué le démo.

Une joie de courte durée
La mise à jour faite, l’ensemble des chaines ont pu être décryptées. Mais la joie pour les possesseurs de l’Atlas HD200 n’était que de courte durée, puisque quelques jours seulement après cette mise à jour les chaines comme les beIn sport et Canal+ n’étaient plus décodées. Une mise à jour était alors proposée le 8 juin 2017 (version F100) et qui demandait le retour de l’ensemble des récepteurs vers les détaillants qui étaient chargés de les recueillir pour ensuite les envoyer vers le fabriquant pour une nouvelle mise à jour lourde avec des conséquences financières pour les clients de l’Atlas. Une nouvelle version de la version F (F101) est proposée le 12 juin, suivie d’une autre F201 le 22 juin.
Face à cette situation sans précédent, les utilisateurs n’ont pas manqué d’exprimer leur désarroi et préoccupations. Qu’ils soient en Algérie ou à l’étranger, les possesseurs de cet appareil ont pour la plus part dénoncé cet état de fait. Versions B, D puis F, quand cela doit s’arrêter ? s’interrogeaient-ils. En Algérie, ils sont des milliers à se demander si cette mise à jour du HD200 n’était qu’un prétexte d’engranger de l’argent puisque l’autre démodulateur phare de l’Atlas en l’occurrence le HD100 n’est nullement touché et toutes les chaines, y compris les Canal+, continuaient de fonctionner normalement sur cet appareil. A l’étranger, le désarroi est plus grand. Les clients ne savent plus à quel saint se vouer. Où envoyer l’appareil ? s’interrogeaient-ils. La majorité des possesseurs de l’Atlas HD200 à l’étranger l’ont acquis en Algérie via des parents, amis ou lors de voyages dans le pays. Certains l’ont acheté via des sites internet comme le site de commerce en ligne eBay (www.ebay.fr ).
L’ensemble des possesseurs de l’Atlas HD200 n’ont malheureusement eu pour seule réponse que cette mise au point de la part de la Team King. «Afin de mettre fin définitivement à toutes les spéculations et fausses informations, nous portons à votre connaissance que seules les mises à jour en boot F sont effectuées par nos agents dûment agréés sur place, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Les mises à jour en boot D n’existent plus et ont cessées définitivement depuis le jour même de l’annonce faite du nouveau boot F. Toute autre mise à jour doit être systématiquement refusée et dénoncée. Nous comprenons les difficultés de la tâche car nous les subissons aussi, mais nous tenons à vous garantir l’assurance de ce nouveau BOOT F, et notre disponibilité à mettre fin dans les plus brefs délais, à cette malencontreuse situation imposée », indique-on sur le site de la Team King.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 8 comments

  • remita mf dit :

    est-ce que ce * BOOT F * va duré longtemps et sans problème

    • Mj dit :

      Bonsoir
      Les démodulateurs satellite ATLAS HD 200 Sont UNE ARNAQUE.
      On est à la troisième mise à jour payante en moins de 06 mois.
      BOYCOTTONS CE VOLEUR
      Ci dessous ce que j’ai reçu de son représentant a tetouan au maroc:
      السلام عليكم ورحمة الله
      مرحبا أعزائي التجار الكرام
      سيشرع مركز خدمات أطلس يومي 29/30 شتنبر الجاري بتحديث أجهزة أطلس ب بوت 203 ونرجو أن يكون الأخير لذى من يرغب في تجميع الاجهزة وان تكون سليمة بدون اعطاب عليه ارسالها الى تطوان 5 أيام قبل التاريخ المحدد حتى يتم فحصها وعدم تكرار الأخطاء سعر الخدمة 150 درهم لكل الأجهزة B وF شكرا
      http://Www.atlashdtv.com

    • arabdiou dit :

      Es ce que vous pouvez m’aidez;
      le 14 sept 2017 ,j’ai fait une mise à jour de mon démo atlas 200 s HD par l’intermédiaire d’un magasin à El Hamis,pendant toute la journée ça a bien marcher (les canal et bein sport 1.2.3) mais aujourd’hui ,il n’y a ni canal,ni bein sport.
      Ma question ,es ce que je me suis fait arnaqué par le vendeur de TV df’El Hamis? ou bien la mise F….a expirée.

  • DZLOUMI62 dit :

    Pour l’instant on peut rien faire donc a part renvoyer au constructeur le decodeur, pour modifier la piece rom pour que les mises à jour F s’installe normalement!! sinon dans le cas contraire ya pas d’autre issus envisagable actuellement ???

  • frix dit :

    pour les gens qui cherchent les dérnieres mise a jour de atlas , je vous propose cette blog,
    vous allez trouvez aussi les servers cccam gratuitement ,
    http://servernanews.blogspot.com

  • Sassa dit :

    Bonjour,
    Je suis resté sur le boot B128, donc je dois passer directement au Boot F, en retournant au préalable mon décodeur au constructeur au Bled ?
    Merci
    Cordialement

  • Azizi dit :

    Bonjour, ça va faire plus d,une semaine que mon demo atlas hd 200 sur ne prend pas les mises a jour, est ce que quelqu’un peut y remédier à ce problème.
    Merci

  • moi dit :

    cessez d’y croire, ils jouent avec votre porte feuille

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Cybercriminalité dans le monde Retour en force des ransomwares et menaces diffuses

    Tous les pays sont égaux en matière de cyber-sécurité et la liberté d’Internet. Beaucoup sont mal équipés pour gérer les...

    Fermer