L'Essentiel
0

Mise à niveau des entreprises L’UE tend la perche aux Pme/Pmi algériennes

Le programme PME II, qui comprend une partie spéciale dans le domaine des TIC, et financé par l’Union européenne à hauteur de 40 millions est destiné à la mise à niveau de l’entreprise. Il  s’achèvera en mars de cette année. Avant cette échéance, un transfert des connaissances est effectué au profit des partenaires algériens. C’est […]

Le programme PME II, qui comprend une partie spéciale dans le domaine des TIC, et financé par l’Union européenne à hauteur de 40 millions est destiné à la mise à niveau de l’entreprise. Il  s’achèvera en mars de cette année. Avant cette échéance, un transfert des connaissances est effectué au profit des partenaires algériens. C’est ce qu’on a appris auprès d’une source de  l’Agence nationale de développement de la PME (ANDPME).

Selon cette même source, ce sont plusieurs guides qui ont été élaborés par avec le concours du Programme d’appui aux PME/PMI et à la maîtrise des technologies d’information et de communication, financé par l’Union européenne avec une participation de l’Algérie.Auparavant des plans de mise à niveau ont touché quelques entreprises comme l’entreprise Harani à Béjaïa spécialisées dans les travaux d’impression. Selon son directeur général, Riad Harani, le programme de mise à niveau a permis des améliorations dans les domaines de l’organisation de la gestion et dans la préparation pour l’obtention d’une certification.
De nombreuses autres actions peuvent être sollicitées par l’entreprise. Elles sont toutes expliquées dans le guide sur « les technologies de l’information et de la communication » décliné en 94 pages.Il contient des notions sur la conception assistée par ordinateur, la gestion des relations avec les clients et le progiciel de gestion intégré ou encore les systèmes d’information. Un plan d’investissement en TIC (matériel et accompagnement) peut alors découler du diagnostic que l’entreprise doit réaliser dans sa démarche de mise à niveau. Il est conçu pour contribuer à l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise dans le cadre de sa stratégie de développement et l’appui du plan de mise à niveau peut prendre la forme d’une subvention ou d’une bonification d’intérêt. Pour les investissements en matériel, les actions développées ont trait à l’estimation budgétaire des investissements requis y compris l’installation, le paramétrage du système, la formation des utilisateurs au système, la personnalisation du système et sa mise en service. Mais elles n’incluent pas les redevances annuelles de licences ou de services et l’accompagnement par un expert autre que le fournisseur du système durant la phase mise en service n’est pas inclus dans le budget. Toute cette démarche s’inscrit dans un contexte de mondialisation et de forte concurrence internationale obligeant la PME algérienne à avoir une démarche structurée pour faire évoluer ses différentes fonctions. C’est le cas pour la gestion de la production assistée par ordinateur qui est une application informatique permettant la gestion d’un ensemble de tâches relatives à la gestion de production comme l’ordonnancement, le calcul, les tableaux de bord, les nomenclatures et la gestion des stocks et des coûts.
Le profil de l’expert en charge de ces missions doit répondre à des qualifications et des compétences précises car il s’agit de nommer un ingénieur informatique qui a une expérience professionnelle d’au moins 10 ans. Il doit aussi bénéficier d’une expérience spécifique qui est celle de la connaissance avérée du secteur d’activité de l’entreprise. C’est le cas notamment pour ceux chargés d’installer un système de gestion de la maintenance assistée par ordinateur.
Les explications du guide vont plus loin en suggérant des pages facebook et linkedIn pour les entreprises ainsi que des diffusions de vidéos susceptibles de faire le buzz sans oublier le e-marketing. Avec l’Union européennes à leur chevet, les Pme algériennes aspirent bien à créer le buzz

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Alors que partout dans le monde, se développent les technoparcs: Le Cyberparc de Sidi Abdellah en voie d’épuisement, des entreprises dans l’économie de la «débrouille»

Au Maroc, pour l’exemple, un hub des nouvelles technologies de l’information a été crée en 2001. Quelques 600 entreprises sont,...

Fermer