L'Essentiel
0

Mobilis lance la 4G à Sétif et Bejaia

Si pendant des années le secteur du mobile a été préservé de la crise, il finira par être à son tour touché : le chiffre d’affaires généré par les ventes a baissé selon les experts. «le marché , effectivement se contracte et si nous avons des opportunités à l’étranger, nous irons » dira M Ahmed Choudar, Pdg de Mobilis lors de […]

Si pendant des années le secteur du mobile a été préservé de la crise, il finira par être à son tour touché : le chiffre d’affaires généré par les ventes a baissé selon les experts. «le marché , effectivement se contracte et si nous avons des opportunités à l’étranger, nous irons » dira M Ahmed Choudar, Pdg de Mobilis lors de la conférence de presse improvisé à la résidence du wali lors du lancement de la 4G à Bejaia. Selon le dernier rapport de l’Arpt de 2016, le parc global des abonnés de la téléphonie mobile s’élève à 47 041 321 abonnés soit une télédensité de 113%. Et il n’est pas impossible que le manque de lignes fixes y soit pour quelque chose
Mobilis a procédé au lancement de la 4G pour la wilaya de Setif et Bejaia. Sétif a été la première étape. Devant un parterre énorme d’abonnés, de personnalité de la ville, du Wali de Sétif, du Pdg d’Algérie Poste et du Pdg d’Algérie Télécom que Ahmed Choudar, Pdg de Mobilis a allumé les feux de la 4G pour la Wilaya. La présence des trois Pdg, tous ont moins de 50 ans, du secteur public des télécoms montre le changement du personnel économique des entreprises publiques. Le secteur public vit une transformation sans précédent : digitale, réglementaire et ressources humaines dans le top management. Cette métamorphose est inédite de par sa triple dimension et sa simultanéité. Les enjeux de cette transformation sont de taille : faire mieux avec moins tout en lançant les grands chantiers de transformation digitale.
Plus de 19 millions d’abonnés (19.049.546), un résultat net en hausse par rapport à l’année précédente de 17.542,32 millions de dinars, une réserve en hausse de 70.123,00 dinars, une meilleure maitrise économique « tout en restant le leader sur la marché algérien », dira le pdg de Mobilis, avant de rebondir en disant « ces résultats reposent en grande partie sur les performances de nos équipes qu’elles soient techniques, marketings ou administratives ». Concernant la couverture physique du réseau à savoir les BTS, le Pdg de Mobilis déclare que « nous sommes passé de 16.184 BTS en 2016 à 17.198 BTS à fin juin 2017 dont plus de 300 uniquement des eNodeB pour le déploiement de la 4G »
Concernant l’Internet, une tendance sur laquelle compte bien surfer Algérie Télécom, « nous irons vers la 5G en 2021 » souligne le Pdg d’Algérie Télécom tout en affirmant que « nous continuons à investir sur la 3G et à déployer la 4G ». D’ailleurs, dans ce sens, il dira que « 8 wilaya seront lancés incessamment » en appuyant sur le fait que «il y aura des wilaya du Nord mais aussi celle du Sud du pays » montrant par-là que Mobilis regarde « toute l’Algérie » dans le cadre de l’aménagement du pays et non pas les régions qui sont hyper juteuses. Car au-delà des intérêts économiques, ce n’est bon ni pour la démocratie ni pour l’Algérie ni pour des consommateurs que des régions entières soit dépourvues de la mobilité de l’Internet à haut débit. Pour cela, Il compte poursuivre le déploiement de la 4G en disant que « à fin 2018, 40 wilaya seront arrosées par la 4G » tout en ajoutant avec dérision que « nous ne comptons pas implémenter la 4G en 10 ans ». L’objectif est de démocratiser la mobilité de l’Internet à haut débit et expliquer l’état de l’art aux curieux, aux entreprises ou aux passionnés. En se déplaçant aux wilaya de Sétif et Bejaia, le patron de Mobilis donne un signe fort à l’ensemble de l’eco-système de la région. Il faut rappeler que cette opération intervient un an après le lancement officiel de la 4 G en Algérie. A travers l’impact de ce lancement, Mobilis a l’ambition de s’adresser aux entreprises tout en piquant la curiosité de particuliers ou d’amateurs plus novices. Mobilis souhaite faciliter l’achat de solution 4G pour les particuliers et les entreprises tout en disant que « nous avons du très haut débit et en mobilité ». Le projet défendu par le Pdg de Mobilis s’aligne parfaitement avec les intérêts défendus par la politique du gouvernement. « Nous avons la conviction que la bataille de l’investissement se joue sur le terrain » conclu Ahmed Choudar.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
L’ARPT confirme l’arrêt définitif des services Internet de Anwarnet

L’ARPT –Autorité de Régulation des Postes et Télécom-  sort de son silence et affiche sur son site que  « l’Autorité de...

Fermer