ActuNet
0

Mobilis se positionne pour la 4è licence au Mali

« Après avoir obtenu l’autorisation du Conseil des participations de l’Etat, nous avons ficelé le dossier dans le but de remporter le marché de cette 4e licence au Mali de type globale », a annoncé Houda-Imene Feraoun, ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique lors de l’émission du matin de la chaine 3 tout […]

« Après avoir obtenu l’autorisation du Conseil des participations de l’Etat, nous avons ficelé le dossier dans le but de remporter le marché de cette 4e licence au Mali de type globale », a annoncé Houda-Imene Feraoun, ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique lors de l’émission du matin de la chaine 3 tout en ajoutant que «Mobilis a prévu de se déployer plus massivement au Mali».

A travers cette déclaration, la ministre donne des signaux très forts aux entreprises algériennes pour aller chercher des marchés à l’étranger. Dans ce sens, elle explique que «en allant à l’étranger, une entreprise algérienne se développe et acquiert de l’expérience et des moyens financiers». Cette sortie médiatique montre une transformation profonde du mindset. Elle démontre qu’une fois une entité algérienne installée à l’étranger, rien n’empêche d’autre de la rejoindre soit pour la sous-traitante ou alors pour la vente de matériel à l’image de «smartphone ou cellule solaire » par exemple dit-elle. L’expérience de Mobilis, dans l’achat de licence au Mali, après l’achat de Sonatrach d’une raffinerie en Italie, peuvent être considéré comme des opérations pilote pour d’autres expériences internationales et pourquoi pas dans peu de temps des IPO.

Sur un autre sujet, la ministre a indiqué que les tests pour la mise en service des deux câbles sous-marins en fibre optique –OrVal et Medex- commenceront au cours du dernier trimestre 2018. Elle dira que Orval est déployé mais pour des contraintes  l’atterrissage à Valence se fera après les vacances d’été. Elle ajoute que ces deux câbles permettront d’avoir de la bande passante importante pour l’Algérie et pourquoi pas en exporter vers les pays limitrophes. Pour ce qui est de la mise en service, elle dira que « si les travaux se déroulent comme prévu, ce sera en décembre autrement on ira vers le premier trimestre de 2019 ». D’un autre côté, la ministre indique qu’Algérie Télécom est entrain de densifier le réseau national et de relier les wilayas avec comme objectif d’avoir « une wilaya reliée à au moins trois autres wilayas ». Cette toile et cette façon de faire permettent la densification et la redondance, mais aussi de pouvoir acheminer soit les appels, soit l’Internet, quel que soit l’état du réseau. Pour mettre des chiffres, la ministre dira que «il y a aujourd’hui plus de 12.000 kilomètres de fibre optique installée». De plus, ajoute-t-elle, ces opérations ont permis l’installation de structure de contrôle de supervision et de contrôle à distance, mais aussi d’un système de détection de panne automatique et enfin d’un tableau de bord. Tout cela c’est-à-dire une bonne infrastructure de base dira-t-elle permettra de mettre en place une économie numérique viable.

Et qui parle d’économie parle de Tpe. Pour cela, la ministre estime le nombre total de Tpe pour l’Algérie à 3 millions d’unités. Pour cela, dira-t-elle, « il faudrait que nous les fabriquions sur place par l’Enie de Sidi Bel Abbes au lieu de les importer ». Elle ajoute que « des prototypes ont été fabriqués et testés. Nous attendons les premières livraisons pour la fin du mois».

A la question sur la coupure d’Internet pendant les épreuves du baccalauréat, la ministre a expliqué que “Internet sera interrompu pendant une heure au début de chaque épreuve” et profitant de cette occasion pour présenter ses « ses excuses d’avance aux usagers de l’internet”.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Smartphones : les ventes ont baissé dans la zone EMEA au 1er trimestre

Selon IDC, dans la zone EMEA, les ventes de smartphones ont atteint 29,9 milliards de dollars au 1er trimestre avec...

Fermer