edito
0

NanoTop

Après le laptop, voilà qu’arrive le nanotop ou nano-ordinateur. Mais alors qu’est-ce que ce nouveau bidule ? Comme le monde ne s’arrête pas de réfléchir, de penser et surtout d’innover ! Il y a eu quelqu’un qui a eu l’idée de mettre en place un micro-ordinateur sur une carte électronique. Le principe est simple. Mettre sur une […]

Après le laptop, voilà qu’arrive le nanotop ou nano-ordinateur. Mais alors qu’est-ce que ce nouveau bidule ? Comme le monde ne s’arrête pas de réfléchir, de penser et surtout d’innover ! Il y a eu quelqu’un qui a eu l’idée de mettre en place un micro-ordinateur sur une carte électronique. Le principe est simple. Mettre sur une carte mère miniaturisée tout l’équipement nécessaire au bon fonctionnement d’un système d’exploitation qu’il ne reste plus qu’à installer dans un banal boîtier muni d’une alimentation pour disposer d’un ordinateur à prix cassé.  Rien ne se perd mais tout se transforme car cette idée me rappelle étrangement le Sinclair ou ZX80, plus tard ZX81, qui avait fait fureur dans les années 1980 et qui est entré depuis dans l’oubli. En 2012, c’est autre chose car l’écosystème a évolué. Les fondeurs se sont bagarrés suffisamment pour que l’ARM sorte sur le marché avec un processeur très intéressant et surtout peu onéreux car l’ARM équipe presque l’ensemble des smartphones. Les autres pièces du puzzle sont disponibles : logiciel libre, de l’Internet, un processeur ou une carte qui est basée qu’un Soc ARM, de la Ram et des Usb. Le tout devient, je dirais un ordinateur du moins pas dans l’acceptation habituelle de la chose et surtout peu onéreux de l’ordre de 25 à 35 dollars, soit à la louche 3 000 dinars. La carte s’alimente via micro-USB. Bien sûr qu’il ne remplacera pas un ordinateur que vous avez sur votre bureau mais il pourra être utilisé pour le développement surtout dans le domaine des M2M et pour l’apprentissage. D’ailleurs, beaucoup se sont jetés dessus pour plein de projets variés : NAS, HTPC, auto-serveurs? et cela peut permettre à tous les étudiants de se faire la main dans le développement des applications, sur la cross-compilation et toucher du doigt l’utilisation des produits embarqués et M2M. Et les usages ne seront pas restreints. De plus, on pourra largement faire de la bureautique, du surf et même du jeu. L’intelligence humaine est suffisement développée pour que ce nano-ordinateur se retrouve quelque part dans un des produits de consommation car dans l’économie de la connaissance, l’avantage déterminant réside dans le décèlement précoce et la compréhension des signaux faibles, afin de pouvoir anticiper les ruptures, décoder les stratégies et transformer les menaces en opportunités.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
500e Brevet pour Belgacem Haba

Belgacem Haba vient de déposer son 500ème brevets international. Belgacem Haba est un inventeur et innovateur algérien habitant à San...

Fermer