L'Essentiel
1

Nouvel effet de l’Open Source Le transformateur des Télécoms

Juste après le procès de Windows pour Internet Explorer, et au cours de ces 20 dernières années, l’Open Source a radicalement transformé le paysage du logiciel pour les télécom.  Les plateformes populaires comme Linux, Apache, Mozilla, Postgres… ont permis non seulement la création de nouveaux services et modèles d’affaires mais aussi réduit la barrière d’entrée […]

diagrammeJuste après le procès de Windows pour Internet Explorer, et au cours de ces 20 dernières années, l’Open Source a radicalement transformé le paysage du logiciel pour les télécom. 

Les plateformes populaires comme Linux, Apache, Mozilla, Postgres… ont permis non seulement la création de nouveaux services et modèles d’affaires mais aussi réduit la barrière d’entrée pour les innovateurs, et démocratiser l’accès aux ressources informatiques et développement de logiciel. Aujourd’hui, il se passe la même chose pour les télécoms et cela a commencé, pour ceux qui s’en souviennent, avec le développement des technologies VoIP dans les années 90. La Voip a popularisé le téléphone gratuit et a permis de commencer la migration des services de téléphonie traditionnelle vers le réseau IP. La Voip a commencé avec des logiciels propriétaires qui se sont transformés en Open Source. C’était la première incursion dans le monde des Télécoms. Maintenant le marché des Télécoms semble désormais précoce pour un changement majeur. Un peu d’histoire, c’est en 1999 que Mark Spencer, alors étudiant de l’université d’Auburn (États-Unis – Alabama), a commencé Asterisk, un projet Open Source qui implémente un système basé sur un logiciel pour gérer un réseau téléphonique privé et le connecter au réseau public (PABX). Projet éminemment stratégique car il touche les entreprises, Asterisk  a été l’un des premiers projets Open Source liés aux télécoms d’entreprise et qui a eu rapidement une large adoption par le marché. L’Open Source venait de créer sa success story. Au début des années 2000, la voix sur IP (VoIP) commençait à devenir populaire grâce à la migration progressive du public du réseau téléphonique commuté (RTC) à Internet.  Et c’est à ce moment qu’ont foisonné une multitude de logiciel Voip et qui ont permis l’ouverture de l’offre sur les réseaux IP. Ce n’était que le début. Cet état de fait a renforcé le marché et des efforts de normalisation ont commencé à produire des résultats ; les piles de protocoles nécessaires pour la gestion des appels de la voix sur IP ont également été mises en œuvre en tant que packages open source et il en existe plusieurs exemples. Cela partait dans tous les sens et l’innovation était partout, et ce qui devait arriver arriva. Les communications en temps réel ont évolué pour intégrer des services multimédia tels que la vidéoconférence, partage d’écran, le partage des données et de messagerie texte. Les opérateurs télécom fixes ont commencé à voir leurs recettes diminuées. Ils ne se sont pas bloqués, ils ont essayé de trouver des solutions. La Voip était déjà sur le marché. Les opérateurs télécom fixes ont commencé à aller vers le Cloud et le WebRTC, développés par Google sous une plateforme Open Source. La réalité, aujourd’hui dans le monde, est de plus en plus la convergence avec l’intégration de l’Internet et des infrastructures télécom offerts dans le Cloud qui décuple l’infrastructure physique sous-jacente.L’Open Source n’en est encore qu’à ces début dans les télécoms mais c’est déjà une tendance lourde. D’ailleurs dans le MWC 2014 qui s’est déroulé à Barcelone,  les équipementiers ne parlent que de cela.

A savoir
Asterisk est un autocommutateur téléphonique privé (PABX) Open Source et propriétaire (publié sous licence GPL et licence propriétaire) pour systèmes GNU/Linux. Il permet, entre autres, la messagerie vocale, les files d’attente, les agents d’appels, les musiques d’attente et les mises en garde d’appels, la distribution des appels. Il est possible également d’ajouter l’utilisation des conférences par le biais de l’installation de modules supplémentaires et la recompilation des binaires.
Asterisk implémente les protocoles H.320, H.323 et SIP, ainsi qu’un protocole spécifique nommé IAX (Inter-Asterisk eXchange). Ce protocole IAX permet la communication entre deux serveurs Asterisk ainsi qu’entre client et serveur Asterisk.

Asterisk peut également jouer le rôle de registrar et passerelle avec les réseaux publics (RTC, GSM, etc.). En outre, Asterisk est extensible par des scripts ou des modules en langage Perl, C, Python, PHP, et Ruby.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There is 1 comment

  • […] IT Mag Nouvel effet de l'Open Source Le transformateur des Télécoms IT Mag Juste après le procès de Windows pour Internet Explorer, et au cours de ces 20 dernières années, l'Open Source a radicalement transformé le paysage du logiciel pour les…  […]

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Marché de la téléphonie, une évolution spectaculaire  Téléphonie mobile: l’Algérie à la 10eme place dans le monde arabe

    Le Groupe Algérie Télécom est actuellement le seul opérateur de la téléphonie fixe, affirme l’Agence nationale des investissements (Andi). Et...

    Fermer