ActuNet
0

Nvidia dans les filets de Softbank

Une entreprise c’est ses dirigeants et leurs stratégies. Masayoshi Son, le fondateur et patron de Softbank, qui n’est pas une banque, n’a rien caché de ses intentions à chacune de ses sorties médiatiques. Il veut devenir le plus grand investisseur dans la technologie au cours de la prochaine décennie, avec des paris sur les tendances […]

Une entreprise c’est ses dirigeants et leurs stratégies. Masayoshi Son, le fondateur et patron de Softbank, qui n’est pas une banque, n’a rien caché de ses intentions à chacune de ses sorties médiatiques. Il veut devenir le plus grand investisseur dans la technologie au cours de la prochaine décennie, avec des paris sur les tendances émergentes telles que l’intelligence artificielle  et l’automobile et pour cela il doit s’appuyer sur un fabricant de puce. Intel n’est pas à vendre alors Masayoshi regarde du coté de Nvidia qui est devenu l’un des leaders dans le domaine et surtout aujourd’hui avec le développement exponentiel des puces pour  l’intelligence artificielle pour la futur automobile, IoT, IA, la rotbotique, bio tech ou encore Fintech.

SoftBank Group Corp. a discrètement amassé une participation de 4 milliards de dollars dans Nvidia Corp. ce qui en fait le quatrième plus grand actionnaire du fabricant de puce, selon certaine indiscrétion récoltées par Bloomberg. En effet, la société japonaise, qui vient de fermer son Fonds Vision de 100 milliards de dollars, a révélé qu’elle possédait une quantité non spécifiée de stock Nvidia mais étant inférieur à 5% un peu moins du montant qui nécessiterait une divulgation réglementaire aux États-Unis. Selon des indiscrétions, il serait taux de 4.9%. Nvidia, qui n’est plus à présenter est le plus grand fabricant de puces graphiques utilisées par les ordinateur de gamer, d’ailleurs ses bénéfices ont dépassé les estimations. Les résultats montrent que les gains sont entraînés par les nouveaux marchés en expansion comme l’automobile et les datacenter.

SoftBank a créer un fonds de placement de 100 milliards de dollars pour lequel elle a mis quelques 28 milliards auquel c sont adjoint un fonds souverain saoudien avec 45 milliards de dollars rejoint par Apple, Qualcomm, et le taïwanais Foxconn Technology. Le fonds Vision a dépensé quelques 93 milliards de dollars et  possède déjà ARM et l’opérateur Sprint mais a d’autres participations que ce soit via des prises de participations minoritaires ou bien dans le cadre de rachats d’entreprise en Chine, Inde et aux États-Unis.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Google devrait bientôt vous aider à trouver du travail

Sundar Pichar, le CEO de Google vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle extension –Google for jobs- de son moteur de...

Fermer