ActuNet
0

Permis biométrique à points. Bedoui lance officiellement l’opération (MAJ)

Le ministre de l’intérieur, Noureddine Bedou, a donné, aujourd’hui, le départ à l’opération d’établissement du permis de conduire biométrique à points qui est fabriqué par HB Technologies. C’est au Centre national de production des documents d’El Hamiz qu’a été fait la première opération qui touche quatre Dairas pilotes : Alger, Dar El Beida, Baba Hassen et Kouba en […]

Le ministre de l’intérieur, Noureddine Bedou, a donné, aujourd’hui, le départ à l’opération d’établissement du permis de conduire biométrique à points qui est fabriqué par HB Technologies.

C’est au Centre national de production des documents d’El Hamiz qu’a été fait la première opération qui touche quatre Dairas pilotes : Alger, Dar El Beida, Baba Hassen et Kouba en attendant de la lancer sur toute les daira.

HB Technologies est le développeur de la plateforme et des applets / puces ainsi que la sécurité des données. La puce développée est dual -Contact et NFC-

Le permis biométrique à point a été officiellement lancé ce dimanche 01 avril 2018 par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, lors d’une cérémonie de présentation à la Direction des titres et des documents sécurisés. Le permis biométrique a été lancé en présence du ministre de l’Intérieur, Nourreddine Bedoui, des ministres des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zaâlane et Imane-Houda Feraoun, ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique.

Le document a été présenté par Hassan Boualem, directeur des Titres et des documents sécurisés au ministère de l’Intérieur, est de format carte de crédit qui est dual forme pour sa lecture. En effet, elle  est NFC et à contact direct, selon le’ lecteur que possède l’autorité qui veut lire le permis de conduire à point.

Ce permis de conduire, hautement sécurisé et totalement conforme aux normes internationales possède au départ 24 points et sera délivré à tous les détenteurs de permis. Le retrait de point se fera selon la gravité des infractions et des délits routiers commis. Il est subdivisé en 4 degrés de contraventions qui nécessitent un retrait de 1 à 6 points selon la nature de la contravention et 10 points en cas de délit. En cas de retrait définitif, le conducteur déchu devra attendre six mois avant de postuler pour une nouvelle formation afin d’obtenir un nouveau permis de conduire.

En ce qui concerne son déploiement à travers l’ensemble des Dairas, il dira que la première étape, lancée ce dimanche 01 avril 2018, concernera les nouveaux détenteurs de permis dans quatre communes de la wilaya d’Alger.  Il faudra attendre le troisième trimestre de 2018 pour que le permis biométrique commence à être délivré dans d’autres wilayas. Le 4é trimestre 2018 verra sa généralisation à tout le territoire national.  L’autre disposition coercitive contenue dans ce système de permis à point est liée au non-paiement de l’amende forfaitaire qui fait que le concerné perd deux points de plus en cas où, son amende n’est pas honorée dans un délai d’un mois. Au cas où le fautif dispose d’une carte de crédit, par exemple Dahabia, il pourra payer sur place son amende.

Les responsables du ministère de l’Intérieur ont également présenté lors de la même cérémonie les projets des autorités algériennes en matière de numérisation pour la Commune. En effet, les APC seront, à partir de mai prochain, dotées de lecteurs électroniques permettant la lecture de l’ensemble des documents informatisés, dont le permis à point, mais aussi la carte d’identité biométrique pour régler au plus vite les problèmes des citoyens.

 

Video d’explication de HB Technologies

 

 

 

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Recommandations du Séminaire International sur la Cyber Sécurité -SICA 2018-

Au terme de cette rencontre de deux jours, les participants au séminaire international sur la cyber sécurité (SICA-2018),  ont appelé...

Fermer