L'Entretien
0

Plus de 800 étudiants inscrits dans les Académies Cisco en Algérie

Le plan de déploiement, dressé sous l’égide du ministère de l’Enseignement et de la Formation professionnels, escompte répartir sur l’ensemble des wilayas 30 académies à l’échelle locale et 3 autres de rang régional, avec pour rôle de former des agents professionnels certifiés dans le domaine de la réseautique, dont l’instruction sera confirmée par un diplôme […]

Le plan de déploiement, dressé sous l’égide du ministère de l’Enseignement et de la Formation professionnels, escompte répartir sur l’ensemble des wilayas 30 académies à l’échelle locale et 3 autres de rang régional, avec pour rôle de former des agents professionnels certifiés dans le domaine de la réseautique, dont l’instruction sera confirmée par un diplôme international, le Cisco Certified Network Associate (CCNA). Il y a lieu de préciser que deux spécialisations caractériseront les sessions de formation, à savoir l’installation de réseaux et leur maintenance. Mais avant, Cisco formera d’abord des formateurs algériens qui deviendront par la suite instructeurs dans ces académies. Pour les instructeurs des académies régionales, ils iront étudier à Birmingham (21 jours en Ecosses) ; quant aux instructeurs des académies locales, ils feront «leurs classes» en Algérie, auprès des académies régionales de Birkhadem (Alger), Es Sénia (Oran) et Sétif. Tout l’enseignement est dispensé online avec comme seul support le réseau Internet.
En ce qui concerne les apprenants, il leur est requis un niveau bac ou de 3e année secondaire, avec examen de sélection. Pour leur part, les techniciens supérieurs peuvent accéder à la formation Cisco en cours du soir et à la demande (formation à la carte) pour les travailleurs. Par ailleurs, la durée de la formation s’étend sur un cycle de six mois, mettant en ?uvre un cursus organisé autour de deux sessions par an qui comprennent chacune quatre modules, totalisant un volume de 240 heures d’études. Dans son plan de fonctionnement, Cisco estime les effectifs à former à 40 stagiaires par an et par académie à raison de 20 places par session annuelle, au nombre de deux. Ce sont donc 1 200 stagiaires par an si l’on prend en compte tout le réseau des académies ; l’objectif étant d’«introduire des formations de standards internationaux dans le domaine des technologies des réseaux et des télécommunications». Interrogé, M. Nevine El Kadi, à la tête du programme NetAcad pour l’Afrique du Nord, a déclaré que «chacune des 33 académies est opérationnelle. Elles offrent CCNA1 et CCNA2 à leurs stagiaires. Plus de 800 nouveaux étudiants ont été inscrits dans les 33 académies, ce qui montre une excellente exécution et demande sur la formation offerte par le programme des académies Cisco». Il appuiera ses dires en ajoutant que les «6 instructeurs des académies régionales [2 par académie] doivent être formés sur CCNA3 et 4 pour pouvoir commencer à offrir cette formation à leurs stagiaires. Pour ce faire, les instructeurs des 3 académies régionales doivent voyager au CATC, en Egypte, pour recevoir leur formation CCNA3 et CCNA4».

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
La «cyber-opposition», une nouvelle forme d’expression

IT Mag : Pouvez-vous nous présenter votre site. En êtes-vous le seul animateur ? {Algérien} : Karecriture est un espace...

Fermer