Dépéches
0

Pour pratiques anticoncurrentielles, le fabricant de puce Qualcomm en difficulté

Après la Chine, la Corée du Sud envisage à son tour d’infliger au géant américain des puces pour mobiles Qualcomm une amende et le contraindre à baisser ses droits de licence sur ses brevets dans les technologies 3G et 4G. C’est la conclusion de la commission KFTC, l’autorité de surveillance de la concurrence en Corée […]

snapdragonAprès la Chine, la Corée du Sud envisage à son tour d’infliger au géant américain des puces pour mobiles Qualcomm une amende et le contraindre à baisser ses droits de licence sur ses brevets dans les technologies 3G et 4G. C’est la conclusion de la commission KFTC, l’autorité de surveillance de la concurrence en Corée du Sud. Une perspective qui le met en posture de défense. Son titre en bourse a chuté de 10% en une seule journée. qualcomm_snapdragon

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by Abderrafiq Khenifsa

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
elit mobilis
Transition digitale en Algérie: Elit et Mobilis se connectent

Elit, «El Djazaïr Information Technologie» filiale du groupe Sonelgaz et bras armé de l’informatique pour la Sonelgaz, vient de signer...

Fermer