L'Essentiel
1

Pour stimuler l’innovation et la protection intellectuelle en Afrique Microsoft lance 4Afrika Hub IP

Microsoft vient de lancer le «4Afrika Hub IP» dans un effort pour créer une culture de la protection de la propriété intellectuelle en Afrique. Le Hub IP offrira aux développeurs de logiciels indépendants et les compétences les outils nécessaires pour développer, protéger et monétiser leurs innovations. Dans un premier temps, c’est le Kenya qu’a choisi Microsoft pour […]

Microsoft vient de lancer le «4Afrika Hub IP» dans un effort pour créer une culture de la protection de la propriété intellectuelle en Afrique. Le Hub IP offrira aux développeurs de logiciels indépendants et les compétences les outils nécessaires pour développer, protéger et monétiser leurs innovations. Dans un premier temps, c’est le Kenya qu’a choisi Microsoft pour un pilote. Le portail sera à l’essai au Kenya pour deux ans, après quoi il sera remis au gouvernement des autres pays africains.
Ce qui est remarquable dans les pays africains est que la plupart des petites entreprises comptent sur leurs secrets au lieu d’utiliser le droit d’auteur, marque, nom commercial et programmes de brevets pour protéger leur propriété intellectuelle, ce qui les rend vulnérable à l’exploitation. Ce qui fait que les innovations réalisées en Afrique qui pourrait marquer le monde se trouvent étouffées avec pour conséquence un retard technologique et un retard dans le développement de l’économie du savoir.Pour étayer cela, il n’y a que les chiffres qui peuvent expliquer cet état de fait. Selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi), il y a eu seulement 383 demandes de brevets émanant de résidents qui ont été déposées au Kenya entre 2009 et 2012 même, seules 683 demandes émanant de résidents ont été déposées en Egypte, 608 en Afrique du Sud et seulement 53 demandes émanant de résidents ont été déposées par des inventeurs résidant en Côte-d’Ivoire. En revanche, environ 268 000 brevets ont été déposés par les résidents aux États-Unis durant la même période.
Il a été constaté que le dépôt de brevet en Afrique est très laborieux, long et prend beaucoup de temps et d’argent aux innovateurs, ce qui fait que ces derniers ne le font pas et pensent que l’idée est à eux jusqu’à, ce que quelqu’un la prenne et la brevète. Ce qui fait que l’avenir demeure incertain si ces idées prometteuses ne sont pas prises en charge et protégées correctement.
«ForAfrika Hub IP» tentera de rationaliser et de numériser le processus, tout en éduquant les jeunes innovateurs de l’importance de la protection de la propriété intellectuelle, et les aider à faire respecter leur droit de propriété opposable aux tiers car l’objectif de Microsoft Afrika est d’aider les start-ups africains à monétiser leurs innovations et leurs idées car protéger la propriété intellectuelle conduit à la création de richesses et la croissance économique, et encourage le développement des industries fondées sur le savoir.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by Djamila Belhout

There is 1 comment

  • […] Pour stimuler l'innovation et la protection intellectuelle en Afrique Microsoft lance … IT Mag Microsoft vient de lancer le «4Afrika Hub IP» dans un effort pour créer une culture de la protection de la propriété intellectuelle en Afrique.  […]

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    La FAA américaine interdit à Amazon d’utiliser les drones

    La FAA – Federal aviation administration – américaine vient de déclaré que Amazon, ou toute autre société en utilisant des drones,...

    Fermer