L'Essentiel
0

Première étude du genre sur les comportements « numériques » : Les parents qui possèdent un smartphone comprennent mieux leurs enfants

Même si l’étude ne concerne que les Etats-Unis, elle en dit long sur la transformation inéluctable de la relation parents-enfants En ce début du XXIe, avec cette entrée massive des TIC dans la vie courante, quel est le devenir des parents et comment doivent-ils se comporter ? Elle propose en effet de réfléchir tous ensemble à […]

Même si l’étude ne concerne que les Etats-Unis, elle en dit long sur la transformation inéluctable de la relation parents-enfants

En ce début du XXIe, avec cette entrée massive des TIC dans la vie courante, quel est le devenir des parents et comment doivent-ils se comporter ? Elle propose en effet de réfléchir tous ensemble à ces questions pour comprendre et anticiper l’avenir de nos sociétés contemporaines. Une première étude nous vient des Etats-Unis dans un rapport de Retrevo Gadgetology. L’étude, basée sur l’utilisation des TIC, permet de comprendre l’évolution du rôle des parents dans cette nouvelle ère de la technologie. Les parents d’aujourd’hui ont un tout nouveau monde d’outils tels que les réseaux sociaux qui sont à considérer quand il s’agit d’élever leurs enfants.
La première information qui tombe est que les parents qui ont un smartphone sont plus ouverts et comprennent mieux les activités numériques de leurs enfants. En effet, en comparaison avec la population en général, les parents détenant un smartphone sont plus susceptibles d’être sur Facebook que la moyenne des parents. L’étude a révélé que 13% des parents possédant un smartphone ont plus de 500 amis sur Facebook, contre seulement 8% de tous les parents qui avaient plus de 500 amis sur Facebook. A l’inverse, seulement 5% des possesseurs de smartphone ont une petite quantité d’amis Facebook, par opposition à 20% de tous les parents.
La question qui revient souvent dans la tête des parents est avec qui mon fils ou ma fille parle ? Les parents ont toujours voulu savoir qui sont ceux que leurs enfants fréquentent. Pour les enfants qui sont des adolescents, 47% des parents disent qu’ils ont utilisé Facebook pour se renseigner sur des amis de leurs enfants. L’étude a également constaté que les parents utilisent Facebook pour en apprendre davantage sur d’autres parents, avec 34% des parents qui admettent utiliser Facebook pour vérifier certaines informations sur les parents des amis de leur enfant quand ce dernier est âgé entre 13 et 19 ans. Une fois que les enfants atteignent l’âge de 20 ans, seuls 18% des parents disent maintenir l’intérêt à apprendre davantage sur les amis de leurs enfants grâce à Facebook.
Enfin, l’étude a révélé que 12% des parents réellement utilisent Facebook pour en apprendre davantage sur les rencontres de leurs enfants ; 20% des parents qui possèdent un smartphone sont presque deux fois plus susceptibles d’utiliser Facebook pour apprendre davantage sur ce que font leur enfants que la moyenne des parents ; 13% des pères utilisent Facebook pour en apprendre davantage sur leurs enfants contre seulement 10% des mamans.
L’étude a révélé aussi que 12% de tous les parents ont l’impression qu’ils ne peuvent pas arrêter leurs enfants d’utiliser Facebook ou Twitter, même s’ils le voulaient. Enfin, la plupart des parents présentent des modèles d’utilisation normale des réseaux sociaux, mais 11% d’entre eux ont dit qu’ils ont abandonné les activités auxquelles ils prenaient plaisir parce qu’ils passent plus de temps sur Facebook ou Twitter. Par contre, les parents avec  un smartphone ont deux fois plus de chances de devenir nerveux ou anxieux s’ils ne vérifient pas les activités de leurs enfants sur  Facebook et Twitter (28%).
Les données de ce rapport proviennent d’une étude d’individus en ligne menée exclusivement pour Retrevo en juin 2011, par un panel indépendant. La taille de l’échantillon a été de plus de 1 000 individus répartis selon le sexe, l’âge, le revenu et l’endroit aux Etats-Unis.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Deuxième réunion préparatoire africaine à Alger : Harmonisation des points de vue

Les enjeux sont énormes et ce qui va se voter en janvier 2012 déterminera ce qui va être fait dans...

Fermer