Analyse
0

Produits Hightech, Internet, cybercafés et TV satellitaires Les Algériens, grands consommateurs pendant le ramadhan

’est aussi une belle carte à jouer pour les annonceurs qui développent un intense marketing visant à susciter le désir du consommateur en lui proposant toutes sortes de produits. Du réfrigérateur au téléviseur en passant par les boissons gazeuses et jus de fruits, les grandes marques font la promotion des produits «spécial ramadhan» pour booster […]

’est aussi une belle carte à jouer pour les annonceurs qui développent un intense marketing visant à susciter le désir du consommateur en lui proposant toutes sortes de produits. Du réfrigérateur au téléviseur en passant par les boissons gazeuses et jus de fruits, les grandes marques font la promotion des produits «spécial ramadhan» pour booster les ventes. Les trois opérateurs de téléphonie mobiles (Djezzy, Nedjma, Mobilis) sortent la grosse artillerie. Nedjma multiplie les gestes commerciaux tels que le lancement de l’application gratuite Ramadanyate et la baisse des tarifs de connexion à l’Internet Mobile (EDGE). Et pour augmenter sa notoriété et améliorer son image, l’opérateur multimédia n’hésite pas à développer des messages plus en relation avec les valeurs de ce mois. Djezzy propose la découverte d’une large gamme de téléphones à partir de 2470 DA pour aller sur le smartphone sans oublier les tablettes. Mobilis qui veut démontrer qu’il peut être «partout avec vous», donne la possibilité à ses clients de consulter les horaires de prière, Imsak et Iftar en envoyant le numéro de votre wilaya par SMS au 626. Ils tentent de trouver d’autres chemins pour séduire après la décision  de l’ARPT du 07 Mars 2012 fixant les conditions et modalités applicables aux offres promotionnelles des opérateurs de téléphonie mobile de norme GSM. Un coup de frein qui n’a pas été apprécié par eux. Les investigations menées par les services de l’Autorité ont fait ressortir que «certains opérateurs procèdent à l’incitation à la distribution massive de carte SIM par le truchement d’avantages excessifs tels que la gratuité ou d’importants rabais non autorisés par l’ARPT et abusent de la mise sur le marché d’importants avantages sur les produits prépayés en accompagnement de la vente de terminaux portables ». Aux yeux de l’ARPT, ces opérateurs veulent tout simplement gonfler les chiffres des abonnés, ce qui fausse les calculs. Une décision qui a suscité d’ailleurs la colère des opérateurs, Joseph Ged, directeur général de Nedjma, ira jusqu’à suggérer «la création d’un organisme ou d’une entité qui puisse prendre des recours contre les décisions de l’ARPT».L’usage d’Internet n’est pas seulement orienté pour les besoins professionnels durant le ramadhan. En faisant un tour dans plusieurs cybers, nous avons constaté que plusieurs jeunes profitent des fonctionnalités du Net, pour résister aux contraintes de jeûne, comme un passe temps à travers le chat, la communication via les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) et le téléchargement multimédia. La consommation web peut être en solo grâce à la généralisation de l’ADSL ou dans les cybercafés. Ecouteurs visés aux oreilles, les jeunes écoutent de la musique et visionnent des vidéos. Virtuoses du clavier, ils écrivent presque machinalement, parfois sans soulever la tête. Musique et travail, un mélange qui leur permet de mieux se concentrer. La jeune génération se caractérise par une utilisation massive et instinctive des TIC.
Certains suivent l’actualité en passant d’un site à un autre.

Télévisions et annonceurs, même combat : la course à l’audimat

Une actualité très riche avec le bras de fer entre les partisans et détracteurs du président islamiste déchu Mohamed Morsi en Egypte qui s’enfonce dans le désordre et la situation humanitaire dramatique en Syrie. Mais une catégorie d’internautes a plutôt choisi les sites de vacances et de tourisme pour programmer un éventuel séjour fin août après avoir goûté aux délices de l’Aïd El fitr. Dans ce contexte, plusieurs bannières inondent les sites web. Des agences de voyages et de tourisme proposent des pays à l’autre bout de la planète avec des circuits de découvertes (New York, Chine, Singapour-Bali) et des destinations plus proches (Méditerranée). Elles permettent aux Algériens de se mettre dans une bulle et se soustraire à la vie sociale pendant quelques semaines. Le désir de voyager, de s’écarter du quotidien et de s’éloigner n’a jamais été aussi intense.D’autres téléchargent des imprimés pour les inscriptions à l’université, compléter une demande de passeport ou de visa. Aussitôt après les Tarawih, les cybercafés sont investis. Il faut attirer l’attention sur le fait que dans ces espaces, en plus de la qualité de l’accès, en général meilleure que celle à domicile, on trouve d’autres services : les boissons, les discussions avec des amis, lieu de rencontre, l’assistance technique en cas de problème, la numérisation de documents, l’impression, l’utilisation de certains logiciels professionnels non disponibles sur les PC à domicile, conversion de fichiers et documents. Parallèlement, plusieurs sites dans le monde arabes lancent des éditions ramadanesques pour drainer davantage de trafic et capter une audience occupée traditionnellement par les journaux et les télévisions. La télévision est le meilleur accompagnateur durant ce mois. Le moment privilégié pour regarder la télévision est sans doute lors de la rupture du jeûne. Le rassemblement familial autour du ftour est associé toujours à une consommation collective de la télévision. La télévision et Ramadhan font bon ménage. Sitcoms, sketchs, feuilletons religieux, pièces de théâtre et autres émissions culturelles et culinaires animent les foyers pendant tout le mois, en plus des concours de psalmodies du Coran. Ils sont servis à volonté et à différentes sauces.
Les TIC permettent de lancer une véritable course à l’audimat. La concurrence entre les différentes chaînes est rude. Alors, pour capter l’attention des téléspectateurs, les feuilletons et sitcoms sont proposés presque pendant la même tranche horaire, ce qui oblige les amateurs de ces émissions ramadanesques à zapper de chaîne en chaîne. Ce qui a profiter aux marques qui vendent les téléviseurs (Samsung, Panasonic, Condor ). Dans un contexte marqué par la multiplication des promotions, l’accélération des innovations technologiques et l’existence d’un large éventail de modèles, le marché se porte très bien. La 3 D et la télé connectée tentent de prendre le relais du passage à l’écran

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Lire les articles précédents :
Même à un prix de 20 dollars, le Nokia 105 de Nokia est rentable

La venue de Nokia a Alger nous a permis de voir ce que fait, encore, cet equipementier et surtout comment...

Fermer