L'Essentiel
2

Quels usages de la 3G en Algérie Des changements culturels et sociétaux en perspective

Au vu du fort bouillonnement, 2014 sera l’année de la connectivité et par conséquent du M2M -machine to machine- ou l’objet qui devient intelligents. Les américains disent smart mais ce qui est visible c’est que nous allons voir l’Internet des objets ou plus spécialement son utilisation dans la vie de tout les jours. Cela va […]

comportementsAu vu du fort bouillonnement, 2014 sera l’année de la connectivité et par conséquent du M2M -machine to machine- ou l’objet qui devient intelligents. Les américains disent smart mais ce qui est visible c’est que nous allons voir l’Internet des objets ou plus spécialement son utilisation dans la vie de tout les jours. Cela va du consommable pour imprimante à votre sac à main ou votre sac à course qui auront leur propre identité numérique et qui seront connectés. Si l’on se fie aux déclarations de la fondation M2M, qui regroupe un grand nombre d’entreprises, l’Internet des objets est arrivé à maturité et commence à mettre sur le marché des produits. 

En dehors des produits pour la santé qui sont déjà sur la marché, la connectivité qui devient de plus en plus rapide avec une large bande qui ouvre la voie à de nouveau type d’application. L’avenir smart devient une réalité. Du Smartphones aux compteurs d’électricité , du système de gestion des feux tricolores aux voitures communicantes, de la gestion dynamique de la circulation en milieu urbain à des capteurs sur toutes sortes de choses provenant de bovins aux bouilloires une multitude de data peuvent être transmises en temps réel avec pour finalité une amélioration de nos vies personnelles mais aussi permettre aux entreprises d’accroître la productivité et prendre de meilleures décisions. Le secteur public est concerné au même titre que le secteur privé. Informatisation tout azimut et rationalisation des équipements demandent une réactivité avec pour finalité la modernisation de la fonction publique et de l’administration. Pour les collectivités locales, le numérique est un véritable levier pour bâtir une politique pour servir le citoyen et l’annonce de la disponibilité du S12 par le Directeur des Libertés publiques auprès du ministère de l’Intérieur montre que nous sommes passés à une autre étape. Le numérique et l’innovation se doivent d’irriguer aujourd’hui l’ensemble des politiques locales et le ministère de l’Intérieur, de part les missions qui lui sont assignées, a une responsabilité importante dans la création d’infrastructures numériques et d’applications performantes et sécurisées pour que chacun bénéficie des avancées technologiques et se les approprie.
Vidéos, visioconférences, Applications mobiles, téléchargement rapide, etc. le déploiement de la 3G, soit le haut débit mobile, va entraîner de nouveaux usages et le M2M sera partout. Cela signifie que nous serons en mesure d’interagir avec les objets autour de nous avec pour corolaire un changement culturel et sociétal et d’énormes opportunités pour les entreprises.
L’entrée de l’Algérie dans le club de la 3G fait en sorte que les connexions seront de plus en plus rapides et presque omniprésents auquel nous ajouterons de la fibre optique et du wifi transformeront à jamais notre temps de loisir, l’environnement de travail , l’activité des consommateurs et la façon dont nous vivons et travaillons. Nous nous rendons pas compte mais le monde a changé et nous aussi.
Dans la vie quotidienne mais aussi dans le monde professionnel, l’influence du PC va diminuer fortement et ce sera le Smartphone et la tablette qui vont devenir le hub qui contrôlera notre vie quotidienne. Et cela va se faire inéluctablement, aujourd’hui avec la 3G demain avec la 4G. En effet, les technologies de la 3G nous permettent d’exploiter pleinement le Cloud et les millions d’application de l’écosystème mobile mais aussi de jouer aux jeux vidéo en groupe et de voir des films ou de lire des livres sans oublier les médias sociaux et surtout avoir un accès aux applications familiale ou d’entreprise en temps réel partout. Aujourd’hui, il ne s’agit plus de freiner ces nouveaux usages pro/perso mais de les accompagner, car ils sont sources d’efficacité et de réactivité.
Que de changement en perspective et nous en sommes qu’au début….
L’expression -ville intelligente- résume d’ailleurs ce phénomène avec la multiplication des réseaux, des puces, des capteurs et des systèmes d’information interconnectés facilitant la ville au quotidien : transports, formalités administratives, gestion des déchets, optimisation de la consommation d’énergie, éducation, accès à la culture… l’ensemble des fonctions urbaines est concerné. Pour les grandes villes, l’enjeu est de rendre cette ville numérique désirable, conviviale, respectueuse de la vie privée et de ne laisser personne au bord de la route. À cet égard, les grandes villes ont une responsabilité importante dans la création d’infrastructures numériques éducatives performantes et dans l’accompagnement des populations fragiles pour que chacun bénéficie des avancées technologiques et se les approprie.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 2 comments

  • abdelkader dit :

    Merci pour ce formidable article
    C’est vrais que la 3G facilite beaucoup la conexion internet mais on est tres loins des nouvelles technologies de l’envirenement intelegent et l’informatique ubiquitaire et on a un grand retard a ratrape’

  • Mourad dit :

    voila un bon moment que l’on nous assomme avec la 3G et en plus on reste bien en retard sur,ce qui ce passe dans d’autre pays .
    nous arrivons pas a avoir une connexion ADSL sans avoir des coupures a longueur de journée et parfois un jour ou deux ,je ne blâme pas les moyens mis en place mais l’acheminement du service qui nous parvient avec beaucoup de contrariétés.
    doit on continuer a avancer avec cette mentalité de provisoire définitif.
    je pense cela en espérant que je me trompe et espère avoir des explications d’une personne connaissant bien ce sujet

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Epson lance en Algérie le ReadyScan

    « La technologie LED Epson ReadyScan n’utilise pas de mercure, ne nécessite aucun temps de préchauffage et permet de réduire la...

    Fermer