L'Essentiel
0

Racimo, un service de M-paiement en Algérie

Concernant Mobilis, le PDG nous dit : « Nous allons présenter le HSPA/3G pour lequel nous avons mis en place une solution pilote, et ce n’est pas tout. Naghmati, Arselli, Kellemni sont des services qui sont connus de nos clients. Et pour les professionnels, nous avons aussi la solution Blackburry de Mobilis qui a été […]

Concernant Mobilis, le PDG nous dit : « Nous allons présenter le HSPA/3G pour lequel nous avons mis en place une solution pilote, et ce n’est pas tout. Naghmati, Arselli, Kellemni sont des services qui sont connus de nos clients. Et pour les professionnels, nous avons aussi la solution Blackburry de Mobilis qui a été lancée dernièrement (septembre 2007) et, enfin, la solution Racimo, qui est un développement fait par Mobilis et Algérie Poste. »
Racimo, comme son nom ne l’indique pas, c’est la possibilité de recharger sa « puce » à partir d’un compte CCP. D’ailleurs, M. Belhamdi est très fier de ce service, écoutons-le : « Racimo est un service qui marque une avancée considérable. On ne s’en rend pas compte, mais c’est une application qui nous fait entrer dans le M-commerce ou le M-paiement. » Il ajoute que « cela allie deux filières : le mobile et la monétique. Sans oublier que le développement a été fait par nous, en collaboration avec Algérie Poste. »
En introduisant ce nouveau service, Mobilis fait entrer l’Algérie dans l’ère des M-transactions, car rein ne s’oppose à ce que d’autres services puissent être proposés en partenariat avec Algérie Poste qui possède en son sein plus de 8 millions de comptes CCP, faisant d’elle la première banque en Algérie.
A la question de savoir quel est le bilan de l’opération Racimo, M. Belhamdi nous dit : « Vous savez, Racimo a été lancé en septembre dernier, et faire un bilan est prématuré. On doit attendre quelques mois. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’il y a un engouement réel pour ce service. »
Mobilis, avec ses six millions d’abonnés, ne se positionne plus comme outsider, mais commence à s’ouvrir sur le marché encore vierge de la téléphonie mobile et de ses services associés.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
SAP compte ouvrir un hub pour le Maghreb en Algérie

«Notre présence en Algérie démontre que SAP trouve que votre pays a du potentiel. » Potentiel, le mot est lâché,...

Fermer