L'Essentiel
1

Restructuration, modification et changement Steve Balmer ‘révolutionne’ Microsoft

C’est rare mais c’est Steve Ballmer. Le patron de Microsoft a choisi cette période pour mener un grand chambardement organisationnel au sein de l’éditeur qui souhaite unifier le management pour être plus efficace tout en sachant que l’année fiscale chez Microsoft se clôture à fin juin. « Les temps changent, notre société doit changer aussi », déclare-t-il en […]

C’est rare mais c’est Steve Ballmer. Le patron de Microsoft a choisi cette période pour mener un grand chambardement organisationnel au sein de l’éditeur qui souhaite unifier le management pour être plus efficace tout en sachant que l’année fiscale chez Microsoft se clôture à fin juin. « Les temps changent, notre société doit changer aussi », déclare-t-il en préambule de sa note Transformer notre groupe.

Et comme toujours, lorsqu’il y a changement, il y a de la casse car tout changement peut aussi créer des problèmes. Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur le bouleversement que va subir le géant du software et, comme toujours, les analystes du secteur sont divisés sur la réorganisation que propose Steve Ballmer. En un seul mot ce que nous avons compris c’est que Steve Balmer, le patron faire deux coups : secouer son management et « réinventer » Microsoft qui compte 90.000 employé dans le monde. Les réactions ont été nombreuses et elles varient de l’enthousiasme le plus béat au scepticisme le plus noir. Ce qui est tout à fait normale pour une entreprise de cette taille là qui impacte le monde entier. Vouloir réorganiser Microsoft mais pas simplement un lifting mais une réorganisation en profondeur tout en la réindustrialisant car cela permet selon certain à Microsoft d’atteindre son objectif en terme d’efficacité et d’innovation car le monde des éditeurs a changé et de nouveaux acteurs à l’image de HP mais aussi d’Apple ou Google veulent une part plus importante du marché. Les restructurations, il en a eu de nombreuses dans le monde et les plus grandes entreprises y sont passés dont Apple ou autres IBM. Après avoir adopté la stratégie d’Apple pour concevoir et vendre ses tablettes Surface, Microsoft se repense pour, semble-t-il, ressembler à son éternel concurrent. Pour Steve Balmer, dont le projet était dans les tuyaux depuis quelques mois avec pour objectif est de faire collaborer l’ensemble des divisions et autre groupes et laboratoires plutôt que chacun travaille dans son coin. Les cinq divisions et la division Entertainment and Devices, dont le principal produit était la console Xbox vont être restructuré en quatre groupes d’ingénierie organisés par fonction : systèmes d’exploitation dirigé par Terry Myerson, ex patron de la division Windows Phone., applications sera menée par Qi Lu, cloud computing et devices dirigé par Satya Nadella, plus des entités centralisés pour le marketing, le développement des activités, la stratégie et la recherche, les finances, les ressources humaines, le juridique et l’opérationnel. Cette nouvelle organisation est censée recentrer l’entreprise sur les appareils et les services. « La valeur de nos produits sera vraiment pensée en fonction des terminaux et des services. C’est un changement d’approche radical par rapport à l’offre de progiciels » a déclaré Steve Ballmer donnant un peu plus de sens car Steve Ballmer veut que l’entreprise fonctionne de manière plus cohérente et plantant le décor il dira que « Microsoft doit avancer comme un seul homme, avec une stratégie et un ensemble d’objectifs uniques ». L’idée générale et de rassembler les energies et eviter les deperdition et au cours de la même conférence de presse Balmer ajoutera que « Les équipes des différents secteurs devront travailler en synergie sur tous les grands projets pour s’assurer que leurs efforts vont dans le sens des objectifs globaux de l’entreprise ».
Le coeur de métier de Microsoft qui ‘était’ le software a été miné par des transformations au niveau du marché et l’entreprise a besoin d’être plus réactive et de penser les choses différemment par rapport à ce qu’elle a fait dans le passé auquel il faut ajouté sa faible présence, qui est très loin derrière iOS et Android, dans le marché des smartphones et des tablettes en plus de la concurrence en frontale qui est subit par son produit phare Office. Des solutions alternatives existent maintenant sur le marché en plus Google offre des solutions hébergées dans le cloud, moins coûteuses. La réponse de Microsoft a ses menaces est venu de Windows 8 et Windows Phone 8, mais aussi avec Office 365, une suite qui propose des versions cloud de ses applications de productivité Word, Excel et PowerPoint. la firme de Redmond dispose aussi de nombreux produits tel que Sharepoint, Exchange et autre Lync qui ont été des fers de lance de Windows RT.De plus, dans une note de service, Steve Ballmer met également beaucoup l’accent sur la nécessité de raccourcir les cycles de production et de travailler plus étroitement avec les partenaires.
Deux points sur lesquels le géant de Redmond a, de l’aveu de beaucoup de ses partenaires, des progrès à faire, aussi bien sur le marché des PC que des smartphones. On serait tenté, en parodiant Apple, de dire qu’en l’occurrence, ce n’est pas un changement, mais « une révolution »…

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There is 1 comment

  • Mezoued dit :

    Bonne idée d’article…. Sur le fond c’est bien vu versus plan pratique….. mais se reporter au même sujet au journal LES ECHOS !

    Bien à vous

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Connexion et internet Et si la Toile tombait en panne ?

    Pour être tout à fait Net@vec vous, chers amis, cette semaine, et le ramadan n’y est pour rien, j’ai envie...

    Fermer