L'Essentiel
0

Résultat trimestriel 2014T2 d’Ericsson 5,9 milliards de dollars de revenu

Ericsson a présenté ses états financiers du deuxième trimestre plus tôt, ce qui a ravi les investisseurs car il y avait de bons chiffres, ce qui a fait que son action est montée de 8% après la présentation.  Par les chiffres, les revenus pour le trimestre était de 5.9 milliards de dollars (54,8 milliards de […]

Ericsson a présenté ses états financiers du deuxième trimestre plus tôt, ce qui a ravi les investisseurs car il y avait de bons chiffres, ce qui a fait que son action est montée de 8% après la présentation. 

Par les chiffres, les revenus pour le trimestre était de 5.9 milliards de dollars (54,8 milliards de couronnes suédoises) en baisse de 1 point par rapport au T2 l’année dernière avec cette particularité qu’il est en hausse de 15% par rapport au 2014T1. Le bénéfice net a augmenté de 76% en glissement annuel à 2,7 milliards de couronnes suédoises (292 M €), et jusqu’à 57% au 1er trimestre.
Ericsson a déclaré que les ventes au cours du trimestre ont été stimulées par la croissance au Moyen-Orient, la Chine et l’Inde, ainsi que la poursuite des affaires de la capacité en Amérique du Nord. Cependant, cela a été compensé par la baisse des revenus provenant de deux grands projets de couverture haut débit mobile en Amérique du Nord et une activité réduite au Japon. L’instabilité politique a ralenti les ventes dans certaines parties du Moyen-Orient et en Afrique. «Après un début d’année laborieux et lent, nous venons de mettre en œuvre des contrats 4G/LTE accordés en Chine continentale et Taïwan», a commenté Hans Vestberg, CEO d’Ericsson. «En outre, le climat d’investissement en Inde s’améliore suite aux enchères du spectre et les élections de mai.»La division Réseaux a contribué 53% du chiffre d’affaires et les solutions de soutien ont composé le reste, avec la nouvelle division Modem qui va générer des ventes – même si cela est prévu pour la fin de l’année, ses produits commencent à apparaître dans les appareils mobiles du constructeur.La majorité de la croissance des ventes sur la période dans les réseaux était due aux produits d’accès radio. Ericsson voit une demande accrue du mobile haut débit, la voix sur LTE, agrégation de porteuses, de petites cellules et la diffusion LTE en tant que moteurs futurs de l’entreprise.
Géographiquement, c’est l’Amérique du Nord qui continue d’être le plus grand marché d’Ericsson par une marge considérable, représentant 28% de son chiffre d’affaires trimestriel – mais seulement par rapport à la répartition d’Ericsson de 11 régions distinctes. Si vous prenez l’EMEA dans son ensemble, il vient en tête avec 35%, avec l’Asie-Pacifique à 21%. «Dans un marché de transformation des TIC, nous continuons d’évoluer grâce à des investissements dans les deux cœurs de notre métier, ainsi que dans des domaines nouveaux et ciblés», a déclaré Vestberg.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
L’ARPT interdit d’avoir deux numéros dans une Sim à partir du 15 août

L’ARPT interdit aux opérateurs mobiles à partir du 15 août prochain à inscrire deux numéros respectivement GSM et 3G sur...

Fermer