ActuNet
0

Ross: Un collaborateur artificiel Très intelligent

Et c’est parti. Al Ross, un robot avocat avec de l’intelligence artificielle, sera l’avocat de plusieurs compagnie américaine selon le cabine d’avocats Baker & Hostetler. En effet, ce cabinet  a annoncé qu’ils emploient AI Ross  pour gérer les faillites d’entreprise. Ross, le premier avocat-robot a été construit autour de l’ordinateur cognitif Watson d’IBM. Il a […]

Et c’est parti. Al Ross, un robot avocat avec de l’intelligence artificielle, sera l’avocat de plusieurs compagnie américaine selon le cabine d’avocats Baker & Hostetler. En effet, ce cabinet  a annoncé qu’ils emploient AI Ross  pour gérer les faillites d’entreprise.
Ross, le premier avocat-robot a été construit autour de l’ordinateur cognitif Watson d’IBM. Il a été conçu pour lire et comprendre le langage, à traduire des hypothèses lorsqu’on pose des questions sans oublier qu’il fait de la recherche approfondis tel que les actualités de la législation, la jurisprudence et des sources secondaires pour générer des réponses avec des références et des citations. De plus, grâce à l’intelligence artificielle et la learnig machine qu’il embarque,  Ross apprend aussi de l’expérience et de la connaissance. Ross minimise également le temps qu’il faut en restreignant les résultats à seulement quelques réponses les plus pertinentes, et présente les réponses dans un langage compréhensible.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
yahia
Entretien avec Yahia Ghilas, directeur Gisco et expert en digitalisation de document « Nous pouvons numériser des collections muséales »

IT Mag: Dans votre conférence au niveau du Siftech à Oran, vous parliez de données mais de données structurées. Pourriez-vous...

Fermer