L'essentiel
0

Selon Gartner, le chiffre d’affaires mondial des semi-conducteurs devrait augmenter de 7,5% en 2018

Selon Gartner, le chiffre d’affaires mondial des semi-conducteurs devrait atteindre 451 milliards de dollars en 2018, en hausse de 7,5% par rapport aux 419 milliards de dollars de 2017, soit près de deux fois plus qu’en 2018. Bien que le marché soit favorable, les conditions pour les secteurs de la mémoire qui ont pris de l’ampleur […]

Selon Gartner, le chiffre d’affaires mondial des semi-conducteurs devrait atteindre 451 milliards de dollars en 2018, en hausse de 7,5% par rapport aux 419 milliards de dollars de 2017, soit près de deux fois plus qu’en 2018. Bien que le marché soit favorable, les conditions pour les secteurs de la mémoire qui ont pris de l’ampleur au second semestre de 2016 ont prévalu jusqu’en 2017 et devraient se poursuivre en 2018, fournissant un coup de fouet significatif aux revenus des semi-conducteurs.

Un malheur peut se transformer en bien

Le 3 janvier, une faille de sécurité couvrant tous les fournisseurs de microprocesseurs a été découverte, affectant presque tous les types de dispositifs informatiques personnels et les centres de données. Bien qu’il s’agisse d’une vulnérabilité de sécurité assez obscure et difficile à atteindre, le potentiel d’un problème de sécurité à fort impact ne peut être ignoré et doit être atténué. Il existe pour cela des solutions via des micro-logiciels et des mises à jour logicielles, mais pourrait avoir un fort impact sur les performances des processeurs. Cet état de fait va entraîner une demande accrue de processeurs à haute performance et à court terme. Les fondeurs vont revoir les architectures des microprocesseurs et les remanier, mais cela va prendre du temps. Pour Gartner, en dehors de la mémoire, le marché des semi-conducteurs devrait croître de 4,6% en 2018 (contre 9,4% en 2017) avec le FPGA, l’optoélectronique, les circuits intégrés spécifiques aux applications (ASIC) et les capteurs non optiques.

Selon Haba Belgacem que nous avons joint par téléphone, il nous dit que « bien que le marché s’est tassé, il y a encore de formidables opportunités». Concernant son développement en Algérie, il nous dit que « L’Algérie a de très bonnes opportunités dans ce domaine pour le marché interne et le marché des pays voisins, mais il reste le problème de financement ». Il est peut-être temps de créer des fonds d’investissement multi-monnaies pour permettre la sortie d’un investisseur.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Après les drones, les lunettes intelligentes d’Intel qui semblent normales

Intel travaille sur une paire de lunettes connectées dont une version devrait sortir en 2018. En réalité, c’est le groupe...

Fermer