L'Essentiel
0

Selon Portefolio, il a atteint 12 milliards de dollars en 2012 m-commerce : 60 milliards de dollars en 2017

n termes de chiffres, Portefolio prévoit qu’en 2017, la région Asie-Pacifique verra un chiffre d’affaires de près de 10 milliards de dollars, l’Amérique du Nord autour de 5 milliards de dollars et l’Europe entre les deux. Dans le monde, les applications pour mobile ont généré environ 12 milliards de dollars en 2012, et Portefolio prévoit […]

n termes de chiffres, Portefolio prévoit qu’en 2017, la région Asie-Pacifique verra un chiffre d’affaires de près de 10 milliards de dollars,
l’Amérique du Nord autour de 5 milliards de dollars et l’Europe entre les deux.

m-commerceDans le monde, les applications pour mobile ont généré environ 12 milliards de dollars en 2012, et Portefolio prévoit plus de 60 milliards de dollars en 2017. Les 12 milliards de 2012 sont dus au paiement des applications, de la publicité et du « in-app-purchase ». Les téléchargements payants restent aujourd’hui le plus gros segment des recettes même si les consommateurs préfèrent les applications gratuites. En 2012, 90% des applications téléchargées dans le monde entier étaient gratuites, ce qui signifie que seulement 10% ont été payées. Et ce nombre va encore tomber. Portefolio prévoit que pour 2017, ce chiffre tombera à 6%. De plus, en 2012, 67% des recettes générées par des applications à travers le monde provenaient de téléchargements payants, mais ce chiffre va dégringoler à 20% en 2017.
Les experts expliquent cela par le fait que le nombre de smartphones va croître ainsi que le nombre d’applications mais les consommateurs vont plutôt faire leur choix sur du gratuit. Une application gratuite ne veut pas dire qu’il ne va pas y avoir de gain. Par exemple, l’application IT Mag est gratuite mais on peut rendre le contenu payant, c’est ce que l’on appelle le « in-app-purchase ». En gros, les applications seront offertes gratuitement à télécharger, mais vont générer beaucoup de flux de revenus plus des achats de publicités « in-app ». Si on résume, à l’heure actuelle, deux modèles existent pour offrir des « in-app-purchase », les Freemium et Paymium pour application gratuite et contenu payant.
La moyenne des « in-app-purchase » dans le monde s’élevait à 1,21 dollar américain par smartphone. De plus, le revenu moyen par utilisateur de « in-app-purchase » est le plus élevé en Amérique du Nord, suivie de près par l’Europe, puis en Asie-Pacifique, Amérique latine et dernière Moyen-Orient et Afrique. Portefolio prévoit que les données seront les mêmes pour chaque région en 2013 avec un revenu en hausse de 50% pour cette année. Par contre, au cours des 5 prochaines années, ce chiffre devrait croître de manière significative pour atteindre 6,46 dollars américains par personne en 2017. En termes de chiffres, Portefolio prévoit qu’en 2017, la région Asie-Pacifique verra un chiffre d’affaires de près de 10 milliards de dollars, l’Amérique du Nord autour de 5 milliards de dollars et l’Europe entre les deux.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Piratez un avion avec une application Android

Hack In The Box conférence sur la sécurité à Amsterdam. Avril 2013. Hugo Tesso,  un consultant en sécurité informatique chez...

Fermer