L'Essentiel
0

Selon une étude de l’université du Maryland 182 000 emplois créés grâce à l’économie des applications Facebook

Selon l’Université du Maryland, les applications Facebook et celles pour téléphones portables et tablettes ont donné naissance, depuis le lancement de Facebook Plateform en mai 2007, à une nouvelle industrie baptisée économie des applications ou app economy. Cette économie des applications est l’un des rares secteurs de l’économie américaine qui connaît une croissance rapide, rappelle […]

Selon l’Université du Maryland, les applications Facebook et celles pour téléphones portables et tablettes ont donné naissance, depuis le lancement de Facebook Plateform en mai 2007, à une nouvelle industrie baptisée économie des applications ou app economy. Cette économie des applications est l’un des rares secteurs de l’économie américaine qui connaît une croissance rapide, rappelle la Smith School of Business de l’Université du Maryland dans une nouvelle étude. Intitulée « L’économie des applications Facebook » (« The Facebook App Economy »), ce rapport établit qu’au moins 182 000 emplois auraient été créés aux Etats-Unis par les entreprises qui développent des applications spécifiquement pour Facebook, réseau social le plus populaire au monde, qui compte plus de 750 millions d’utilisateurs. L’Université du Maryland rapporte également que ce modèle économique a généré 12,19 milliards de dollars en salaires et autres gratifications pour les travailleurs américains. Toutefois, elle souligne qu’il s’agit là d’estimations basses. « Selon des estimations plus hautes, l’économie des applications Facebook aurait créé 235 644 emplois, rapportant 15,71 milliards de dollars à l’économie américaine. » Les entreprises concernées par cette économie ne sont pas seulement celles qui fabriquent des applications de jeux et autres. L’économie des applications inclut également « des entreprises qui fournissent des services aux développeurs d’applications ». L’étude prévoit une croissance de ces entreprises créatrices d’applications. « Nos découvertes confirment que les plateformes de réseaux sociaux ont créé une nouvelle industrie prospère », explique Il-Horn Hann, co-directeur du Center for Digital Innovation, Technology and Strategy de l’Université de Maryland. « Tant que Facebook et les autres plateformes seront en pleine croissance, nous constaterons des créations d’emplois et des répercussions sur l’économie américaine. »

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Le marché des semi-conducteurs et de la bande passante mobiles fortement stimulés

Il ne faut pas être un grand devin pour voir que la croissance en plein essor attendue à travers les...

Fermer