L'Essentiel
1

Selon Vincenzo Nesci, PDG d’Orascom Télécom Algérie « Optimum Télécom Algérie vient d’être créée »

« Nous avons créé Optimum Télécom Algérie le 2 décembre dernier. » C’est ce que déclare Vincenzo Nesci, PDG de Djezzy, lors d’une conférence de presse organisée entre deux sessions de Fikra. « La nouvelle entreprise a été créée » pour respecter la règle du 51/49, ajoute-t-il. Djezzy est aidée en cela, selon un proche […]

vicenzo nesci« Nous avons créé Optimum Télécom Algérie le 2 décembre dernier. » C’est ce que déclare Vincenzo Nesci, PDG de Djezzy, lors d’une conférence de presse organisée entre deux sessions de Fikra. « La nouvelle entreprise a été créée » pour respecter la règle du 51/49, ajoute-t-il. Djezzy est aidée en cela, selon un proche du dossier, par UBS – Union des banques suisses.  Le patron de Djezzy dit aussi qu’« il y a encore quelques problèmes juridiques à résoudre » mais sans donner plus de détails car, souligne-t-il, il est tenu par une clause de confidentialité. Il a précisé toutefois que les discussions entre Vimpelcom et le gouvernement algérien « se poursuivent ».Par contre, on sait qu’il y a sept nouveaux actionnaires qui sont dans le capital de la nouvelle société mais leur identité n’est pas révélée. Et pour être dans le quota, il y a 4 actionnaires algériens et trois étrangers, selon une source proche du dossier et qui veut garder l’anonymat. De plus, le PDG s’est dit respectueux du droit algérien et se soumet aux règles de droit en vigueur relatives à la création d’entreprises dans le pays. La nouvelle entreprise qui est aujourd’hui une coquille vide peut devenir le prochain opérateur télécom mobile de type PPP -partenariat public privé-. Le seul bémol réside dans l’actionnaire Cevital. En effet, dans quel camp sera-t-il mis ? Dans le bloc des 51% ou dans la partie 49%. Et cela pose de nombreux problèmes. Si Cevital se trouve dans la partie 49%, cela voudrait dire que Vimpelcom aura des parts en moins et si Cevital se trouve dans le camp des 51%, cela veut dire qu’il met Vimpelcom et le FNI -Fonds national d’investissement- au même niveau et pour toutes les décisions importantes,  les deux actionnaires devront négocier impérativement avec Cevital. Concernant l’avenir d’OTA, le PDG de Djezzy dira qu’il n’est pas pressé « afin que les choses soient bien faites », car, ajoute-t-il, il faut « se donner le temps de la réflexion ». Entre-temps, dira-t-il, il y a de nombreux projets à réaliser en Algérie dont celui du lancement de la 3G et le paiement par mobile. Il compte, pour cela, faire bénéficier le pays de l’expérience de Vimpelcom dans ces domaines. D’ailleurs, il dira que « cette technologie sera une contribution très importante pour le développement du marché de la téléphonie, et l’Algérie sera bénéficiaire des expériences des autres pays comme la Russie ou l’Italie ». Allant plus loin, il dira que «les datas représentent le grand axe de croissance de son entreprise à partir de 2013 ».  Tout porte à croire que le problème Djezzy est en voie d’être solutionné pour le bien de l’ensemble des consommateurs.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There is 1 comment

  • atig dit :

    je veux un rapport sur les relation economique entre algerie et canada

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

    %d blogueurs aiment cette page :
    Lire les articles précédents :
    Cela peut sembler impensable: IBM réinvente les 5 sens

    Sa liste « Five in Five », qui détermine les cinq innovations majeures qui vont bouleverser notre informatique telle que nous la...

    Fermer