L'Essentiel
0

Ses consommateurs ne semblent pas être au courant du problème

En effet, un problème de surchauffe de batterie de type BL-5C, Fabriqué par Mutsushita electric concerne plus de 4 millions de terminal mobile de la marque Nokia en circulation en Algérie, mais ces derniers prennent cette information à la légère! Effectivement, les points de vente de téléphones mobiles ne semblent pas être au courant de […]

En effet, un problème de surchauffe de batterie de type BL-5C, Fabriqué par Mutsushita electric concerne plus de 4 millions de terminal mobile de la marque Nokia en circulation en Algérie, mais ces derniers prennent cette information à la légère!
Effectivement, les points de vente de téléphones mobiles ne semblent pas être au courant de cette indication, M Hamid, vendeur de mobile fut surprit de cette nouvelle, il affirmera que la maison de mobi one est en convention avec Nokia mais ils n’ont pas encor était mis au courant de ce changement si soudain : « un client est venu chez nous et m’a demandé si les batteries de Nokia allé explosé, et moi ne sachant rien de ce qui se passe, je lui ai répondu qu’aucune information ne nous à dit cela »
Nous nous sommes rendu chez un autre vendeur, toujours sur les hauteurs d’Alger, ce dernier ne semble pas être au courant : « je ne pense pas que c’est du sérieux ! Je lis la presse quotidiennement, mais croyez-moi, je n’ai pas encore entendu parler de cette information », confirma le vendeur, il ajoutera par la suite que lui-même à un téléphone de la marque concerné, mais il ne peux pas imaginer comment un tel fabriquant de haut de gamme pusse mettre ses consommateurs en danger. Il oublie certainement que ce géant mondial regarde notre marché comme un déversoir de ses produits bas de gamme sans oublier que d’après son site la batterie BL-5C touche l’ensemble de sa gamme.
Un peu plus loin, un autre vendeur semble être au courant dit-il de « la batterie qui va exploser » ; il confirma qu’aucun consommateur n’est venu réclamer ni même pour se renseigner sur cette fameuse batterie, il dira par la suite que c’est sans doute le manque de médiatisation : « Nokia aurait au moins du mettre les millions de consommateurs au courant et leur montrer la procédure à faire » ajoutera-t-il.
Du côté de la place du 1er mai, il semble que les boutiquiers ne savent que « pousser des cartons » car à nos questions, il nous répondait que « vous savez moi j’achète une boite et je vend une boite ». A la question de savoir qu’il y a un danger, le boutiquier nous dit « vous savez moi je vend un mobile, une fois que le client a franchi la porte, ce n’est plus mon problème » dit en arabe dialectal. La maintenance, la garantie ne sont pas reconnus. Tous ces concepts sont flous pour ce profil de boutiquier que nous avons retrouvé à El harrach, Ruisseau et même à Dar El Beida.
Cela dit, la majorité des habitant d’Alger ne semblent pas être au courent de cette batterie défectueuse, quand est-il des autres wilaya, est-ce due au manque de médiatisation, de confiance ? Ceci dit, nous ne savons pas si aucun consommateur n’est à ce jour affecté par cette affaire mais il semblerait qu’il n’y ait aucune explosion en Algérie. Dans le monde et selon le site de Nokia, il y a eu 110 explosions dans le monde.
Cependant, il est impérativement urgent de se diriger vers le point de vente de téléphone mobile afin de verifier et faire l’échange de batterie rappelant-le type BL-5C, un numéro de vérification est indiqué au dos de ces batteries. Pour plus d’information Nokia a mis en page un site web afin que ces consommateurs puissent vérifier si oui ou non leurs batteries est concernée : http://batteryreplacement.nokia.com/batteryreplacement/fr-FR/

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Fouille de données

Quand on regarde l’avenir, on a souvent tendance à penser que le changement le plus radical reposera sur l’internet des...

Fermer