C'est Net
1

Smartphone « équitable » et antitabagique !

En Chaque semaine, qu’il soit en veine, en verve ou même à court d’idée, le chroniqueur, qui veut toujours être Net @vec vous, se demande de quoi il se mail donc ? Et, cette fois-ci, l’envie, la sienne, est de vous parler d’un truc des TIC, super intik : un Smartphone « équitable », donc écolo et, cerise sur […]

cnetavecvousEn Chaque semaine, qu’il soit en veine, en verve ou même à court d’idée, le chroniqueur, qui veut toujours être Net @vec vous, se demande de quoi il se mail donc ? Et, cette fois-ci, l’envie, la sienne, est de vous parler d’un truc des TIC, super intik : un Smartphone « équitable », donc écolo et, cerise sur le clavier, antitabagique ! Et ce schmilblick est un Fairphone, un Smartphone effectivement « équitable » d’origine hollandaise, qui va voir prochainement le jour. Ayant déjà franchi le seuil de 5 000 précommandes, il va donc entrer en production, le projet étant exclusivement financé par les acquéreurs sous forme de financement communautaire.
L’origine hollandaise, rappelle, bien sûr, le fameux label de commerce équitable Max Havelaar qui vient au secours des petits producteurs de café dans le monde face aux grands producteurs, et, surtout, face à la grande distribution. Les heureux acquéreurs de cet objet du désir low cost, déboursent 325 euros TTC pour un smartphone double SIM doté, s’il vous plait, du système d’exploitation Android. Maintenant que la production va pouvoir débuter, le mobile sera finalement disponible à l’automne 2013. Pour mériter le qualificatif d’équitable, même s’il ne le sera pas vraiment à 100 %, Fairphone respectera un certain nombre de règles propres à l’économie durable, liées précisément à ses conditions de fabrication. Fait notable, il n’incorpora pas de métaux rares comme l’étain et le coltan, extraits de pays en guerre comme la République Démocratique du Congo. Et pour être vraiment dans l’esprit de l’équité, il sera produit dans une usine où les salaires décents seront versés, grâce à un fonds créé à cette fin. Le nom de ce fabricant est le chinois A’Hong Communications & Digital Information CO de Hong Kong. Et, plaisir supplémentaire, le futur Smartphone devrait être aisément réparable et sa batterie remplaçable, pour faire la nique aux maîtres de l’obsolescence programmée. Fairphone se distingue aussi, et ce n’est pas le moindre de ses mérites, sur la transparence de la chaîne d’approvisionnements en composants. La liste des fournisseurs est par ailleurs consultable en ligne sur son site. On y trouve naturellement de nombreux fournisseurs chinois, taïwanais ou japonais mais aussi un Allemand, un Japonais, deux Américains et un Tchèque. Pendant ce temps, la campagne de précommande se poursuit, l’objectif de 20 000 appareils pré-vendus étant même affiché dans la vidéo destinée à remercier les 5000 premières préventes. Fairphone, n’est pas seulement un Smartphone « bio » ou presque, certainement équitable, il peut être un bienfaiteur. Tenez, par exemple, il peut embarquer des applis sur iOS et Androïd pour aider les fumeurs à décrocher. Et, semble-t-il, ce n’est pas une fumisterie ! Ainsi, pour arrêter de fumer plusieurs solutions sont envisageables, mais de plus en plus d’accros à la nicotine et autres fanas du goudron, optent pour un coach personnel 2.0. Et, dit-on, ce serait même mieux qu’une cigarette électronique. Les applications pour arrêter de fumer sont en effet nombreuses. Certaines sont de simples compteurs, d’autre vous prodiguent des conseils, il y en a même sous forme de jeux attractifs. Evidemment, les deux raisons pour arrêter de fumer sont la santé et bien sûr l’argent. Ludiques ou plus informatives, ces applications remportent déjà un franc succès auprès des consommateurs. En guise de pub gratuite pour l’écolo Fairphone, le chroniqueur vous propose l’application « Stop tabac » qui aide les fumeurs à résister à la tentation moyennant des conseils journaliers. Grâce à un compteur de jour sans tabac, d’argent non dépensé et de jour de vie gagnés, l’ex-fumeur peut prendre conscience de son évolution. En cliquant sur les icônes « Ca va pas », « j’ai envie » ou « j’ai craqué », l’application fournit des conseils supplémentaires. Cette application est gratuite et disponible sur iOS et Android. Il existe la même application pour les accros au cannabis baptisée « Stop cannabis ». L’application x-ray (Lungs Check) est là, elle, pour faire prendre conscience aux fumeurs de l’état de leurs poumons, images horrifiantes à l’appui !
En inscrivant le nombre de cigarettes grillées par jour, la période d’arrêt et la période de fumer, cette application détermine l’état de dégradation des poumons et ce qu’ils risquent de devenir si les drogués tabagiques continuent à à en griller une. Disponible sur iOS et payant. Pour arrêter de fumer de façon ludique, il y a par ailleurs l’application Kwit « Quand arrêter de fumer devient un jeu ». Le but est de gravir les 28 niveaux proposés en améliorant votre santé, vos économies… 68 succès sont à débloquer.
Ces résultats peuvent être publiés sur les réseaux sociaux afin que l’ex-fumeur puisse montrer ses résultats ou parler avec d’autres anciens fumeurs. A l’instar de l’appli précédente, Kwit est disponible sur iOS et Android et est payant. La méditation en pleine conscience, est d’autre part une application que se base sur la bonne volonté et la médiation. Cent pourcent naturelle cette méthode peut plaire aux fumeurs déterminés à arrêter. Disponible sur iOS et, ce coup-ci, gratuit. Dans le même genre que l’application précédente il y a Hypnotrans, application destinée pour ceux qui croient en l’hypnose. Basée sur «un véritable programme de thérapie de désensibilisation », cette application ne peut être que bénéfique…. toujours dans la médecine parallèle, il existe un album pour arrêter de fumer. Oui un album, comme vous l’avez bien lu, chers geeks, lecteurs fidèles d’ItMAg et d’Algérie Confluences. Les morceaux sont des enregistrements subliminaux pour se relaxer et arrêter de fumer en toute sérénité. Disponible sur iTunes. Le nirvana, à moindre coût et c’est de la médecine douce même virtuelle !

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There is 1 comment

  • MERABET Hamida dit :

    Bravo à l’inventeur du smartphone. Je connais des personnes qui fument comme des pompiers et causent beaucoup de mal à leur entourage. Il faudra absolument qu’ils aient ce smartphone.

    Merci à ITMAG pour ces précieuses informations.
    Bravo

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Rapport des menaces 2012 Les attaques DDoS en hausse

    D’après le rapport, les attaques DDoS progressent en rapidité et en fréquence ; les attaques au niveau de la couche...

    Fermer