L'Essentiel
0

Chargée d’affiner les programme proposés et de leur mise en œuvre TIC : Mise en place d’une commission nationale intersectorielle

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a présidé le dimanche 18 décembre 2011 une réunion du Conseil des ministres. Le Conseil des ministres a entamé ses travaux par l’examen et l’approbation de plusieurs textes de loi ainsi que des communications effectuée par les ministres chacun dans le secteur dont il a la charge. […]

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a présidé le dimanche 18 décembre 2011 une réunion du Conseil des ministres. Le Conseil des ministres a entamé ses travaux par l’examen et l’approbation de plusieurs textes de loi ainsi que des communications effectuée par les ministres chacun dans le secteur dont il a la charge. Entre autres communications entendues et débattues, celle du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication sur le développement des accès à Internet à haut et très haut débit. Pour permettre aux usagers et à l’économie de tirer tous les profits découlant de ce nouveau vecteur de développement que sont les nouvelles technologies de l’information et de la communication, le programme exposé au Conseil des ministres comporte des mesures visant à  promouvoir les accès à haut débit et très haut débit aux réseaux de télécommunication à travers tout le territoire, pour les mettre à la portée des citoyens ; généraliser l’utilisation de l’Internet et des autres technologies de l’information et de la communication y compris pour l’amélioration du service public ;  promouvoir la large bande comme moteur additionnel de croissance, à la base d’investissements dans le numérique, et créer ainsi une dynamique de développement accru des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
Au regard de la nécessaire conjugaison des efforts de plusieurs intervenants que requiert le développement des accès à l’internet à haut et très haut débit, le Conseil des ministres a décidé la mise en place d’une commission nationale intersectorielle qui affinera le programme proposé et en suivra la mise en œuvre. Ce programme comportera, notamment des mesures réglementaires appropriées ainsi que des dispositifs de sécurité des réseaux, d’authenticité des informations, et de protection des données et de la vie privée. Il comprendra également des mesures à même d’encourager l’investissement, y compris privé, dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, ainsi que des dispositions pour accélérer l’usage de ces nouvelles technologies, notamment dans le service public destiné au citoyen. APS

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Samy Slimani, cofondateur de Radio Dzaïr: « S’arracher une place dans le paysage audio-visuel »

Radio Dzaïr est la première web ou cyber-radio  algérienne  privée  qui émet depuis  2006 à partir d’Alger. Cette station, qui...

Fermer