26503040
L'Essentiel
0

Un Algérien primé au Koweït

L’Algérien Mohamed Derfoul a obtenu une médaille de bronze lors de sa participation à la première édition du salon international des inventions, organisé du 23 au 26 octobre au Koweït. Il s’agit de l’International Invention Fair in the Middle East, organisé par le club koweïtien des sciences, sous le haut patronage de l’émir du Koweït, […]

L’Algérien Mohamed Derfoul a obtenu une médaille de bronze lors de sa participation à la première édition du salon international des inventions, organisé du 23 au 26 octobre au Koweït. Il s’agit de l’International Invention Fair in the Middle East, organisé par le club koweïtien des sciences, sous le haut patronage de l’émir du Koweït, Cheikh Sabah Aldjaber Alsabah. Le jeune Mohamed Derfoul, originaire de la wilaya de Médéa, a reçu le troisième prix pour son appareil baptisé le « Wireles Doctor » (Médecin sans fil), un dispositif d’alerte informant en temps réel les médecins traitants sur les moindres complications que certains patients hospitalisés sont susceptibles de subir.
L’appareil en question est composé de systèmes d’émission et de réception d’informations relatives aux changements qui peuvent survenir sur le rythme cardiaque, sur la température du corps du patient, mais aussi sur la quantité de sérum et de sang dont certains malades sont alimentés, grâce à une poche spéciale.
M. Derfoul nous explique à ce sujet que les émetteurs censés transmettre les données relatives au rythme cardiaque et à la température du corps sont placés directement sur la poitrine du patient. Les émetteurs supposés transmettre les données en rapport avec le niveau du sang et du sérum sont directement mis sur la poche contenant ces liquides. D’un autre côté, le récepteur, de forme conique (12 cm de diamètre sur 12 centimètres de hauteur), devant être installé dans les loges des médecins de garde est doté d’une lampe clignotant au moindre changement survenu sur la température du corps du malade et sur le niveau de la poche de sang et de sérum. Le récepteur est également doté d’un signal sonore. « Les médecins peuvent également utiliser un casque connecté au récepteur pour écouter, à distance, les variations des battements de cœur du patient », indique M. Derfoul, qui précise au passage que « ce système a pour avantage de permettre aux médecins d’agir de façon rapide et d’avoir la possibilité de contrôler les malades sans avoir à se déplacer. Il évite également de déranger les patients, en particulier le soir ».
Notons au passage que le prix a été décerné à M. Derfoul par le président du club koweitien des sciences, Iyad Djassem Al Khorafi.
Il y a lieu de noter que M. Mohamed Derfoul est l’auteur de plusieurs inventions dont le tout récent distributeur automatique de carte de rechange téléphonique. L’inventeur nous révèlera, en outre, qu’une bonne partie de ses inventions n’a toujours pas été breveté pour des raisons purement financières. « Je n’ai pas les moyens de breveter toutes mes inventions, et c’est justement pour cette raison que j’ai, aujourd’hui, besoin de l’appui d’une entreprise ou d’un organisme capable de financer mes inventions mais aussi de les produire en quantité industrielle », nous dit l’inventeur qui désire tout particulièrement entrer en contact avec la société algérienne de fabrication d’équipements médicaux.
Il est à signaler que le premier et le deuxième prix ont été remportés par un Iranien et un Koweitien. Deux Algériens ont également participé à ce concours international.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
« Plus de 82 millions de dinars pour la promotion du programme spatial algérien»

Cet atelier s’inscrit dans la perspective d’intégrer et de fédérer plusieurs disciplines scientifiques et secteurs d’application par le développement d’actions...

Fermer