Non classé
0

Un joint-venture qui a du contenu

«Le jeune bébé issu de cette union aspire à devenir un acteur majeur du marché des télécoms. Avec notre technologie d’avant-garde, nous contribuons à l’essor des TIC», a annoncé Didier Fontaine, directeur général de Numidia. «Nous ne venons pas en Algérie pour y faire de la figuration. Nous avons l’ambition de devenir le deuxième opérateur […]

«Le jeune bébé issu de cette union aspire à devenir un acteur majeur du marché des télécoms. Avec notre technologie d’avant-garde, nous contribuons à l’essor des TIC», a annoncé Didier Fontaine, directeur général de Numidia. «Nous ne venons pas en Algérie pour y faire de la figuration. Nous avons l’ambition de devenir le deuxième opérateur en Algérie et le numéro un en termes de qualité», déclare, pour sa part, Pierre Guillermo, président de Télémédia Group.
Numidia, une offre globale de services de téléphonie, Internet, sécurité et mobilité, propose en première mondiale la technologie Dual Play (voix et data) en WiMax, et la révolution IP Centrex («Central Exchange», désignant un service de commutation privé reposant sur une infrastructure de réseau public. Dans le cas d’un centre d’appels, le commutateur public fournit des fonctionnalités ACD). Le groupe de droit algérien SLC-Télémédia est le fruit d’un partenariat de complémentarité (51/49) algéro-français. Numidia se positionne ainsi en tant qu’opérateur télécom de nouvelle génération sur le marché de la téléphonie fixe sans fil, en utilisant le WiMax. Il offre des services de voix, de données et d’images sur la boucle nationale et internationale via son infrastructure propre composée aujourd’hui de 14 n?uds qui couvrent une grande partie de l’Algérie. Un backbone à haut débit Est-Ouest assure la couverture WiMax qui ambitionne les 92,7% dès la fin avril sur Alger, Constantine, Oran, Blida, Sétif et Béjaïa avec sept «nodes» au niveau d’Alger. Un protocole standard garantit l’interopérabilité.
«Notre partenariat avec Télémédia est l’alliance des compétences […] qui va nous permettre d’accéder au plus haut niveau des nouvelles technologies de télécommunication et de services», rétorque Lotfi Nezzar, vice-président de SLC.
Le nouvel opérateur s’engage dans le marché avec des prix assez compétitifs, jouant essentiellement la carte de la gratuité des communications entre les abonnés du réseau sur les appels locaux et nationaux et une qualité de réseau de haute facture. Il dispose d’un bloc de numérotation qui commence par le «0822». Pour les appels en national vers le mobile, il en coûtera 10 DA/unité l’appel, 13,5 DA et 24 DA vers la France respectivement pour le fixe et le mobile. Des Numicartes prépayées de 500, 1 000 et 3 000 dinars à partir de postes fixes, de mobiles et de Numiphones seront mises à disposition. Pour les taxiphones, le système de franchises est préconisé. Des kits «clés en main» sont livrés avec une antenne WiMax et une Numibox, de quatre à huit téléphones, un micro-ordinateur et un logiciel de facturation, disposant d’une bande passante IP (de 128 Kbps à 4 Mbps). La création d’un réseau de cybercafés partenaires, appelé «Chabaka», est en cours. «Nous sommes sur place, nous sommes moins chers mais nous refusons d’être une entreprise low-cost. Le marché est prêt et cela est réalisable !», nous indique Bruno Vovan, grand consultant chez SLC. Des Numishops seront bientôt opérationnels au niveau d’Alger et il serait question d’étendre le réseau WiMax avec en perspective le déploiement de V-Sat. L’offre «triple-play» est prévu pour 2007. Il y a lieu de préciser que Télémedia est un groupe français de télécommunication créé en 1983 et a été à l’origine de l’ouverture du premier numéro vert en France et de la création des services à revenus partagés. Télémedia est présent en France et à travers le monde avec des solutions innovantes et des filiales spécialisées dans plusieurs secteurs clés des télécommunications et en particulier la VoIp et l’IpCentrex.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Une étape pour un tournoi mondial

«Entre 60 et 80 PC seront mis à la disposition des participants durant les cinq jours que durera le tournois...

Fermer