ActuNet
0

Une faille de Microsoft et une bourde de la NSA entraine une Cyberattaque mondiale

Vendredi 12 Mai 2017, une centaine de pays ont été la cible d’une attaque massive avec le ransomware connu sous le nom WannaCry ou encore WannaDecrypt0r. Selon le New York Times, les pirates exploitent une faille découverte et développée par la NSA, l’agence américaine de sécurité et de surveillance. D’après le quotidien, l’outil de piratage a été […]

Vendredi 12 Mai 2017, une centaine de pays ont été la cible d’une attaque massive avec le ransomware connu sous le nom WannaCry ou encore WannaDecrypt0r.

Selon le New York Times, les pirates exploitent une faille découverte et développée par la NSA, l’agence américaine de sécurité et de surveillance. D’après le quotidien, l’outil de piratage a été volé et mis en ligne par un groupe baptisé les Shadow Brokers. En mars, Microsoft a lancé une mise à jour corrigeant la faille de sécurité exploitée. Mais les hackers ont profité de la vulnérabilité de leurs cibles qui n’avaient pas encore effectué leurs mises à jour.

Un des questionnements est la volonté de plusieurs agences gouvernementales qui veulent fragiliser les systèmes informatique en y insérant des failles informatique ou des portes dérobés pour des fins de surveillance. Pour celles et ceux qui doutaient encore, ce qui s’est produit vendredi dernier est la parfaite démonstration que cette approche met en danger tous les citoyens à travers le monde.

Nous y reviendrons pour de plus amples informations

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Rencontre, échange et développement: Alger, capital économique de l’Afrique le 14 et 15 mai

Pour sa 5è édition de l’Africa Summit, l’Institut CHOISEUL a choisi Alger. Cet sommet de 2 jours (14 et 15...

Fermer