L'Essentiel
0

Une semaine après la Keynote de Satya Nadella (CEO Microsoft) Le changement est déjà à Alger

La conférence «Microsoft connect»  vient d’ouvrir ses portes pour deux jours à Alger. Le show a commencé par une keynote de Mourad Naït Abdeslam, dans laquelle il donne ce qui a été fait et ce qui sera fait pour 2014 en mettant l’accent sur la mobilité et le Cloud. Entre autres. « Nous organisons la […]

mourad nait abdeslamLa conférence «Microsoft connect»  vient d’ouvrir ses portes pour deux jours à Alger. Le show a commencé par une keynote de Mourad Naït Abdeslam, dans laquelle il donne ce qui a été fait et ce qui sera fait pour 2014 en mettant l’accent sur la mobilité et le Cloud. Entre autres.

« Nous organisons la premier Microsoft Connect en Algérie», souligne Mourad Naït Abdeslam, directeur général de Microsoft Algérie tout en ajoutant «avec le concours de nos partenaires et sponsors» . A travers ces journées, Microsoft veut montrer l’état de l’art dans le domaine du développement et de l’utilisation des technologies de l’information. Il sera suivi par un spécialiste du Cloud qui prendra une heure pour expliquer les bienfaits du Cloud pour les Tpe et les PME.

Dans une conférence de presse improvisée avec le patron de Microsoft Algérie, surgissent les questions sur la nouvelle manière de gestion de l’entreprise de Redmond avec Satya Nadella, le nouveau CEO qui vient d’annoncer il n’y a pas une semaine (2 avril) beaucoup de choses.
«Windows sera désormais proposé gratuitement pour les smartphones et les petites tablettes (moins de 9 pouces)», dit avec force Mourad Naït Abdeslam tout en ajoutant que «grâce à nos partenaires locaux, Microsoft peut proposer des solutions partout sur le territoire». Cela se sentait. Cela fait des mois que la presse en parle. D’ailleurs, au lancement des smartphones Condor dont l’un est sous Windows Mobile, Abderrahmane Benhammadi, Ceo, en aparté n’a pas souhaité communiquer sur le prix de la licence de Windows et dit avec un regard malicieux «j’aurais de bonnes nouvelles prochainement».
Et comme rien ne vient tout seul, il y a un peu plus d’un mois, le «Times of India» avait révélé que Microsoft avait offert gratuitement Windows Phone à deux fabricants indiens de smartphones. Auparavant, elle avait drastiquement abaissé le montant de ses licences.
C’est un changement, d’autres parleront de révolution. L’an passé, seulement 3% des smartphones vendus dans le monde étaient équipés de Windows Phone, selon le cabinet Gartner. La part de marché d’Android s’élevait à 74%. Même constat sur les tablettes: 2% des ventes pour Windows, contre 62% pour son rival gratuit. Cela fait refléchir. Le parton de Microsoft Algérie ajoute que «nous voulons aider l’économie locale »en ciblant le domaine de l’éducation». Il souligne pour cela que «nous devons aider le secteur de l’éducation tout en l’accompagnant »car ajoute-t-il «les usages ont évolué et le materiel aussi »faisant allusion certainement à l’utilisation des tablettes à l’école». Pour montrer sa volonté d’aller de l’avant, il parlera de la caravane numérique qui sillonne l’Algérie pour monter aux gamins l’utilisation et les usages des TIC.
L’autre sujet abordé avec Mourad Naït Abdeslam a trait à la nouvelle structuration de Microsoft. Nous lui posâmes la question que «cette voie accélérerait le changement du modèle économique des licences sur les logiciels vers les services et les applications ». Il nous dira que «à terme, Windows ne serait alors plus une source de profit directe mais une porte d’entrée vers Office365 (documents en ligne, OneDrive (stockage en ligne), Outlook (courrier électronique), Bing (moteur de recherche), Xbox Music (streaming musical)… » tout en ajoutant que « c’est sur ces services que Microsoft générerait de l’argent, par la publicité ou par abonnement».

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Un marché opérateur se met en place Virage vers le smartphone

Le marché algérien de téléphonie mobile est-il en train de s’orienter vers un «marché opérateur» ? Des signes portent à le...

Fermer