L'Essentiel
0

Visite à la Sillicon valley chinoise Les MakerSpaces à Zhongguncun

A quelque mètres de la sortie « D » de la station de Métro Zhongguncun en plein cœur du quartier du même nom ( Zhongguncun) qui est considéré comme la Sillicon Valley chinoise et installé au Quatrième étage du Dream Lab Building se trouve le Beijing Makerspace. Le décor est planté dès notre sortir de […]

A quelque mètres de la sortie « D » de la station de Métro Zhongguncun en plein cœur du quartier du même nom ( Zhongguncun) qui est considéré comme la Sillicon Valley chinoise et installé au Quatrième étage du Dream Lab Building se trouve le Beijing Makerspace.

Le décor est planté dès notre sortir de l’ascenseur où on se trouve en face des étagères adossées au mur du hall de réception remplis de projet DIY (Do It Yourself), d’imprimante 3D, de Sculptures et de projet de robotique.
Nous Somme Accueillie par Mlle Connie Wang avec un sourire amical, après les présentations d’usage la visite commence par l’open Space qui occupe une position centrale dans la configuration du makerspace une façon de souligner que c’est le point de départ de toutes les innovations qui pourront aboutir à des projets concrets. Cette espace se veut un endroit d’échange et de partage entre les makers de tous bords et de tous horizons. Les profiles des personnes qui fréquentent cette espace va de l’étudiant au maker passionné de technologie en passants par de créateurs et des artistes.
Cette espace offre est un lieu où ces personnes peuvent s’installer et travaillé en groupe, partager leurs connaissances et avoir accès à des ressources telle qu’une connexion internet haut débit, un espace détente et une bibliothèque remplie d’une littérature technique des plus éclectiques qui touche à des domaines tel que l’informatique, le management ou bien la robotique…
Le makerspace offre à toutes ces personnes un espace où ils peuvent concrétiser leurs idées innovantes en proposant un environnement intégré de créations, où le passage de l’idée au prototype se fait rapidement et dans le même espace cela grâce aux ressources en matériels du Makerspace ainsi qu’au partage d’expérience entre ces membres.
L’open space est entouré de bureau ou des start-up en incubation travaillent en symbiose entre elle, nous avons pu visiter le bureau de l’une d’entre elle Beijing Quzhi Alpha Tech.co une start-up qui fabrique des drones à but récréative. ils ont développé des quadri-copters à monter soi-même, rapide, maniable et programmable avec un langage de programmation semblable au langage de programmation scratch. Ils proposent aussi un robot humanoïde de combat animé par 16 servomoteurs et qui peut être aussi programmé avec une application de leurs crues.
Nous avons poursuis notre visite avec la partie atelier du Makerspace où les idées des makers se réalise avec des ressources tel que des machines-outils comme tours, fraiseuse, découpeuse laser sans oublier la star incontesté du mouvement maker l’imprimante 3D.
Ce qui marque dans cette espace est l’ingéniosité et l’innovation avec laquelle les makers créent leur propre machine outils pour répondre à leurs besoins comme par exemple une machine de découpe du bois fait maison, et bien d’autres équipements.
Notre visite s’est terminé par une rencontre avec Mlle Amy Wei la strategy manager du Makerspace qui nous a donné un historique du makerspace où nous avons appris que la création de cette espace date de 2011. Cela fait de lui le premier makerspace en Chine. L’aventure a commencé dans un simple appartement avec une équipe réduite mais motivée qui a partagé leurs passions dans les domaines de l’informatique, de l’électronique et de la fabrication d’objet innovant en général, pour grandir petit à petit et devenir un espace de création et d’innovation.
Le travail fournis par l’équipe du makerspace a vite attiré l’attention du ministère des sciences et technologie chinois, du gouvernement de la ville de Pékin ainsi que du comité de gestion de Zhongguncun qui lui ont fourni une aide conséquente au projet avec du financement, un soutien  logistique pour l’organisation d’événement ainsi que des locaux plus grand et mieux adapté à la mission du makerspace. A partir de ce moment, la position du makerspace change et devient un espace de promotion de l’innovation ce qui a permis d’attirer de plus en plus de personnes motivées par la perspective de création de start-up innovante.
La position leader du Beijing Makerspace est confortée par le soutien qu’il reçoit aussi de la sphère économique par des collaborations avec des firmes comme Lenovo, Intel, Huawei, Microsoft, Sany, Chery…etc. La collaboration avec ces compagnies prend des aspects différents tels que l’organisation d’événement comme les Hackathons avec Lenovo et Intel qui sont des outils de détection de nouveau talent. Ou bien par le partage de ressource, d’équipement et d’expertise avec Sany et Chery.
Pour finir, nous pouvons affirmer que le makerspace joue le rôle d’un espace de création, un incubateur d’innovation et un canal de liaison entre la sphère économique et les nouveaux talents qui imaginent le futur.

chine-01 chine02 chine03 chine04 chine05 chine06chine06

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
tableau-noir
GeekWeek: Le tableau noir des TIC

Cette semaine  a été caractérisée par une grosse polémique sur les erreurs dans les manuels scolaires. Bien sûr, les conservateurs...

Fermer