L'Essentiel
0

Viveo lancera des cycles de formation à partir de septembre

D’après M. Daniel Ducasse, directeur marketing au sein de l’entreprise, «les formations toucheront différents thèmes relatifs à l’activité bancaire dont la familiarisation avec les nouveaux logiciels bancaires». «La gestion globale des risques» est le thème de la formation devant être tenue du 11 au 13 septembre prochain et qui a pour objectif de «familiariser le […]

D’après M. Daniel Ducasse, directeur marketing au sein de l’entreprise, «les formations toucheront différents thèmes relatifs à l’activité bancaire dont la familiarisation avec les nouveaux logiciels bancaires». «La gestion globale des risques» est le thème de la formation devant être tenue du 11 au 13 septembre prochain et qui a pour objectif de «familiariser le public [formé] avec la culture du risque dans le secteur bancaire».
Durant ces trois journées, les cadres bénéficiant de cette formation prendront connaissance des dernières évolutions réglementaires au niveau international, tels que les systèmes Bâle 2, AML, IAS, Sarbanes Oxley et autres. «Il s’agira d’identifier les impacts organisationnels, méthodologiques et informatiques de cette culture», nous explique-t-on.
La lutte contre le blanchiment d’argent grâce à l’adoption de solutions informatiques est un autre thème de formation figurant dans le programme du module de formation, prévu du 18 au 20 septembre prochain sous l’intitulé de «la lutte anti-blanchiment d’argent».
Notons au passage que ces formations sont destinées, entre autres, aux collaborateurs des banques, aux établissements de crédit et institutions financières disposant de compétences bancaires.
D’un autre côté, la société Viveo prévoit d’autres formations relatives, entre autres, à la comptabilité et aux nouvelles normes IAS/IFRS. Il convient de signaler, au passage, que la société Viveo prépare, en ce moment, la mise en place de sa filiale algérienne qui s’appellera Viveo El Djazaïr (voir IT Mag n° 81). Le lancement de ces formations en Algérie est motivé par les nouveaux besoins du secteur financier en général mais c’est aussi une manière de créer la demande au niveau du marché algérien. En effet, les sociétés spécialisées dans les solutions bancaires trouvent parfois des difficultés à faire connaître leurs produits mais surtout à susciter l’intérêt de leurs clients potentiels.
Former ses futurs clients sur les nouveaux logiciels s’avère être la meilleure méthode de stimuler la demande localement. On peut donc s’attendre à ce que d’autres sociétés spécialisées dans les logiciels de gestion bancaire lancent, elles aussi, des formations régulières au profit des professionnels algériens. La réforme du secteur bancaire algérien est un élément clé pour les développeurs internationaux qui se livrent déjà une concurrence des plus rudes.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Sommaire IT Mag n°89

- Sebastian Holdings lance un raid sur Vivendi Maroc Telecom menacée de démantèlement 4 - Selon les résultats d'un rapport...

Fermer