L'Essentiel
0

Webzine culturel fraîchement mis en ligne Ubumag, ce « magazine de l’absurde »

Au-delà de l’information liée exclusivement à la culture dans tous ses aspects et dans toutes ses déclinaisons, Ubumag apporte une touche bien propre à lui, du moins à ses auteurs, qui se voient offrir une tribune amplifiée par l’audience que l’on sait d’Internet et laisser s’exprimer toute l’absurdité du verbe dans tout son art. Ce […]

ubumagAu-delà de l’information liée exclusivement à la culture dans tous ses aspects et dans toutes ses déclinaisons, Ubumag apporte une touche bien propre à lui, du moins à ses auteurs, qui se voient offrir une tribune amplifiée par l’audience que l’on sait d’Internet et laisser s’exprimer toute l’absurdité du verbe dans tout son art.
Ce webzine ne s’adresse surtout pas aux conformistes et encore moins aux esprits carrés. Vraiment pas ! Culture underground ? Ce n’est pas exactement son positionnement ou presque. Mais « Ubumag, c’est un magazine de l’absurde. Une sommité dans l’art de l’information subjective », dont la rédaction est composée d’une dizaine de personnages, « tous aussi fous les uns que les autres », dixit son auteur. « C’est une façon à nous de décrypter la société à travers l’art. D’user des matériaux artistiques pour mieux contenir nos impressions et les laisser couler ensuite dans un abribus virtuel. De transvaser enfin les codes. Sans doute, une façon inconsciente et bien à nous de redistribuer les cartes dans une eau stagnante. » Tons sobres mais sombres, il n’en demeure pas moins redevable à ses lecteurs d’une plus-value nommée alternative. « La plus-value est une chose, l’alternative en est une autre. Nous proposons donc une alternative. Une autre vision. Une énième conception de l’art, de sa lecture. Nous proposons plus de visibilité en somme à un secteur qui fait cruellement défaut malgré tous les bienfaits qu’il peut propager quand il est porteur », poursuit S. K. A la question sur un futur communautaire ou un futur plus sonnant et trébuchant, Ubumag ne perd pas pour autant le nord ! « Sans être capitaliste pour autant, c’est dans l’entreprise que repose la continuité. Et c’est dans la continuité que gît notre cheval de bataille. Le business peut y contribuer mais n’a jamais été une fin en soi. Chaque sou que l’on soutirera de ce site sera essentiellement et équitablement reversé à ceux qui contribuent à sa bonne marche. Le reste, nous l’investirons dans ce type de matériaux qui donneront forme à nos fantasmes les plus fous en termes de créations de contenu ». Au-delà de l’information liée exclusivement à la culture dans tous ses aspects et dans toutes ses déclinaisons, Ubumag apporte une touche bien propre à lui, du moins à ses auteurs, qui se voient offrir une tribune amplifiée par l’audience que l’on sait d’Internet et laisser s’exprimer toute l’absurdité du verbe dans tout son art.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Marché des infrastructures télécoms dans le monde La LTE en pleine croissance

Le marché mondial des infrastructures mobiles - y compris 2G/3G, LTE et WiMAX - a augmenté de 6% pour le...

Fermer