Dépéches
0

Tayeb Kebbal, Pdg d’Algérie Télécom par interim expose sa stratégie

Dans un entretien à l’APS, Tayeb Kebbal, le Pdg d’Algérie Télécom par intérim donne le ton et esquisse sa stratégie : connexion, mise à niveau et ressources humaines et les équipementiers. Faisant un constat sans concession, il dira que « AT […] représente un préalable pour l’essor des TIC et d’une économie numérique dans notre pays » et […]

Dans un entretien à l’APS, Tayeb Kebbal, le Pdg d’Algérie Télécom par intérim donne le ton et esquisse sa stratégie : connexion, mise à niveau et ressources humaines et les équipementiers.

Faisant un constat sans concession, il dira que « AT […] représente un préalable pour l’essor des TIC et d’une économie numérique dans notre pays » et pour cela «la nécessité de mettre à niveau le réseau existant afin d’améliorer la qualité de service » devient un prérequis pour le développement de l’opérateur historique. Toutefois, Il souligne que « pour y remédier, j’ai initié rapidement un projet de refonte de l’organisation et du mode de fonctionnement de l’entreprise qui mise sur la mise en place, progressivement, d’une organisation agile et souple permettant de réaliser les objectifs de l’entreprise ». Sa stratégie s’articule autour de trois éléments cités : le client, le réseau et les équipementiers.  Pour ce qui est du client, Algérie télécom va lui permettre de choisir sa box ADSl ou 4G/LTE par l’ouverture aux nombreux fournisseurs de matériels grace à des contrats de depots/vente. Cette mesure permettra aussi d’élargir la gamme de produits et de choix pour nos clients » sans oublier la carte de recharge. Et dans ce cadre, il dira que « la commercialisation de ces cartes est actuellement assurée exclusivement au niveau des Actel et des KMS, ce qui provoque, très souvent, des pénuries », ajoutant que « cette façon de faire a aussi bridé les ventes et a privé l’entreprise de revenus importants ». Il a noté, à cet effet, qu' »une fois la distribution de ces cartes élargie et ouverte, ces cartes seront disponibles dans tous les points de vente, comme c’est le cas pour les opérateurs mobiles ».Cette mesure, a-t-il souligné, « va réduire la pression sur nos Actels qui pourront ainsi se concentrer sur l’amélioration de l’action commerciale ».

Le CEO d’Algérie Télécom touche du doigt l’élément le plus important d’une entreprise de service à savoir son personnel et sa formation mais aussi son organisation. il a indiqué que l’organisation en place « se caractérise par une forte centralisation du processus de prise de décision et une multitude de niveaux hiérarchiques qui créent des chevauchements dans les missions et dans les responsabilités ». « Pour y remédier, j’ai initié rapidement un projet de refonte de l’organisation et du mode de fonctionnement de l’entreprise qui mise sur la mise en place, progressivement, d’une organisation agile et souple permettant de réaliser les objectifs de l’entreprise », a-t-il expliqué sans oublier la formation et l’accompagnement. » De plus, pour  améliorer la qualité de la relation avec ses clients, l’entreprise leur a donné la possibilité d’adresser directement leurs doléances à la direction générale, via la boîte e-mail (jesignale@at.dz.) qui «connaît déjà un franc succès»qui a été suivi par « jepropose@at.dz » une boite mail pour les propositions pour un changement.

Concernant la télédensité et connectivité, le CEo dira qu’Algérie Télécom dira  « Nous devons multiplier par dix nos capacités actuelles de raccordement pour les porter à une moyenne de 2 millions par an », tout en précisant que l’opérateur public « compte actuellement 2,2 millions de clients ADSL et sa capacité de raccordement se situe entre 200 000 et 250 000 nouveaux clients ADSL par an ».

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
didi uber chine
Didi achete Uber Chine

Uber rend les armes et reconnaît sa défaite en Chine. L'entreprise américaine, spécialiste du transport de particuliers, va vendre ses...

Fermer