HB Technologies introduit le «eGate» en Algérie

Utile dans un poste frontière ou à l’aéroport, HB Technologies avait exposé au niveau de son stand au Hi-Tec 2006 une machine de digitalisation des éléments biométriques qui permet une identification à plusieurs séquences de la personne et aussi pour la fabrication et la personnalisation des cartes intelligentes et passeports biométriques. En effet, muni de son passeport, un individu soumis à un contrôle à travers cette machine devra montrer pattes blanches à tous les niveaux d’authentification : l’iris, identification faciale, à l’empreinte et, enfin, apposer sa signature sur un pavé tactile qui mesure également la pression du sujet à l’écriture et à sa rapidité à exécuter sa signature. C’est une procédure de «matching» entre les données retranscrites sur son document et les tests auxquels la machine procédera qui permettra une identification puis authentification de la personne soumise au contrôle. Si une donnée, pour quelque raison que ce soit, s’avère problématique, le passeport est automatiquement saisi et le sujet conduit à de plus amples vérifications. M. Salim Ourari, responsable qualité chez HB Technologies, affirmera que «ce sont 16 algorithmes d’authentification qui ont été rassemblés dans une seule machine. Ce qui fait d’elle la seule au monde à atteindre un degré de fiabilité ??déconcertant »». C’est le partenaire allemand de HB Technologies, Mühlbauer, qui est derrière cette technologie, mise à disposition et ramenée en Algérie par l’entreprise algérienne de production de puces intelligentes et de documents biométriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *