Les services à valeur ajoutée au-devant de la vitrine

En dehors de ce dossier que le ministre tient à finaliser avant la fin de l’année pour permettre aux nombreux adeptes de la téléphonie mobile de profiter pleinement des applications innovantes de la technologie dominées notamment par le streaming vidéo, c’est le raccordement de l’ensemble des 1541 communes algériennes à l’ADSL qui lui tient à cœur. Cet autre projet sera finalisé à la fin de cette année, précise-t-il, avant de procéder à l’inauguration du salon que les organisateurs ont voulu mettre cette année au format « 4 en 1 » en le plaçant sous l’appellation générique de « Alger Telecom, Djaz It, FinanceTec et Diffusion multimédia 2007». Une manifestation qui a vu la participation de 50 exposants de 15 pays et dédiée avant tout aux services à valeur ajoutée.
Dans un discours prononcé à l’occasion, le ministre a qualifié le salon d’événement en mesure de soutenir la croissance de la filière des TIC qui a fait du chemin depuis les réformes entamées en 2000.
Même si les avis divergent quant à la portée économique du salon boycotté par un opérateur de la branche du mobile, M. Haïchour demeure néanmoins convaincu des possibilités d’investissement et de partenariat qui pourront en découler. Si son département a accepté de parrainer et de soutenir l’événement, c’est parce que, note le ministre, « il intervient à une étape charnière de la réforme engagée par le secteur qui a atteint sa vitesse de croisière ; de plus il regroupe les principaux acteurs des mutations et des convergences technologiques à l’échelle planétaire ».
En Algérie, poursuit-il, le secteur des TIC, à forte poussée technologique, a pleinement profité du programme présidentiel de soutien à la relance économique 2005-2009. L’impact de cet important programme de 150 milliards de dollars s’est notamment traduit, de l’avis du ministre, par la montée en flèche de la télédensité passée de 5,28 % à la fin 1999 à 84,6 % à la fin du mois de septembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *