Call centers en Algérie

Les Call Center sont un créneau naissant en Algérie en dépit du fait que le marché reste encore fermé. Cela est dû au fait que les conditions nécessaires pour la réussite de cette nouvelle activité dans ce marché encore vierge ne sont pas disponibles, même si elle connaît un développement rapide.
L’ARPT définit le Call Center comme «toute entreprise ou organisation dont l’activité principale, exercée par plusieurs téléopérateurs, consiste à répondre par téléphone à des appels en grand nombre, ou à émettre des appels en grand nombre, soit pour ses besoins propres, soit pour le compte d’un ou de plusieurs clients». Les appels émis ou reçus se font dans le but d’informer, de prospecter, de vendre, d’assister, de dépanner, etc. Dans un Call Center, une position désigne le mobilier et toute la bureautique (ordinateur et téléphone) composant un poste de travail. Donc, une position peut faire travailler plusieurs téléconseillers en brigades
Les secteurs de communication et de télécommunication et notamment les Call Center sont un exemple concret sur l’opérabilité de la mondialisation économique entre ce qu’on appelle traditionnellement le Nord et le Sud.
Les craintes exprimées sur le marché de l’emploi en France ou ailleurs en matière de Call Center ne sont pas justifiées. C’est en fait une boucle, plus la GRC est développée et plus l’économie marche, avec toutes les retombées positives qu’elle enregistre sur l’emploi et la création des richesses dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *