Ousratic 2.0

Ce que nous constatons, c’est que la numérisation de la société algérienne passe obligatoirement par la famille ; l’entreprise est en défaut. Et c’est dans ce contexte qu’a été lancée l’opération Ousratic. En définitive, cette opération devait donner des «idées» aux ménages et booster l’achat de micro-ordinateurs en leur proposant une connexion Internet. La question qui se pose est celle-ci : avons-nous du contenu à proposer à ces futurs internautes ou bien devons-nous importer du contenu ? Devons-nous attendre qu’il y ait un contenu pour lancer Ousratic ? La réponse est non. L’ordinateur et l’Internet doivent «trôner» dans le salon de tout ménage, et c’est une question de survie pour le futur. A charge pour les entrepreneurs et les entreprises de remplir le vide.
Alors Internet atomise-t-il davantage la société ou, au contraire, est-il une machine de production sociale, une machine à produire du lien social ?
De facto, Internet permet de sortir l’individu des tâches les plus laborieuses qui l’isolent en règle générale pour passer à la communication avec les autres. Mais pas uniquement cela, Internet permet l’élaboration de solutions et de réponses en commun pour un problème.
Si l’on résume, Internet permet de libérer les actions privées pour le bien commun.
Grâce à «son don de l’ubiquité», Internet permet d’être partout à la fois et donc d’apprendre, et donc par ricochet d’accentuer sa dimension citoyenne.
Aussi en intégrant l’Internet dès l’école, sa logique de communication va permettre au système scolaire d’intégrer dès le départ les jeunes citoyens à la vie de la cité et de la communauté, car ils ne travaillerons plus seulement sur des savoirs abstraits, mais sur les données, même si elles sont en contradiction avec la réalité locale et internationale. Internet permet d’ouvrir et de lier chacun au reste du monde, tout en s’appropriant les nouvelles technologies. Il n’y a qu’à voir nos jeunes dans les cybercafés pour comprendre qu’ils ont digéré ses technologies et savent les utiliser de manière très pertinente.
Alors à quand le démarrage de Ousratic 2.0 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *