Clôture de la 5e édition

«C’était une très bonne opportunité pour nous afin de mieux connaître les clients algériens et les potentialités qu’offre l’Algérie dans le domaine des TIC», nous a affirmé M. Bruno Jacques, directeur des ventes de la société Alizée basée à Tours et spécialisée dans l’édition de logiciels de sécurité informatique. Une société qui devrait, à coup sûr, installer sa filiale algéroise durant le 2e semestre 2008.
Une 5e édition réussie dans la mesure où l’organisation était impeccable et où a régné une belle ambiance au niveau des stands, dont beaucoup ont, deux jours durant, reçu nombre de professionnels, notamment algériens, intéressés par les produits et services offerts par les exposants étrangers. En marge du Salon, des débats et des conférences animés par des spécialistes dans le domaine des TIC, ainsi que des formations de l’enseignement continu ont été organisés. L’ensemble des entreprises participantes que nous avons approchées ont, en effet, exprimé leur satisfecit concernant cette manifestation qui a drainé près de 2000 visiteurs professionnels venus découvrir les nouveautés des participants tunisiens, suisses et français, et bien sûr des locaux.
Par ailleurs, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Boudjemaâ Haïchour, qui a reçu en audience Mme Maxwell, spécialiste du monde Internet, et les représentants d’Ericsson, a également écouté longuement les exposants avant de présider la cérémonie de clôture du Salon.
Le ministre a rendu visite aux 107 exposants et a exprimé à chacun d’eux les grandes avancées qu’enregistre le secteur des Tic en Algérie depuis les grandes réformes de l’an 2000.
Au niveau du stand de Mobilis, M. Haïchour soulignera le lancement prochain de l’appel d’offres concernant l’introduction de la 3e génération du mobile en Algérie. Au niveau de l’espace Nedjma, il invitera la presse nationale à découvrir, à partir du mois de juin, les premières infrastructures du cyberparc de Sidi Abdellah. Du côté de Djezzy, les discussions ont été orientées sur les nouvelles offres d’entreprises que propose l’opérateur, à l’instar de «Djezzy Business Cockpit», une solution VPN, soit une console de gestion supervisant toutes les lignes téléphoniques de l’entreprise en termes de communication, de services et de profil.
En résumé, l’édition du Med-IT 2008 a montré le tempo et présage à l’avenir qu’il sera après le FIA, l’événement le plus important par excellence. Pour preuve que cette année des améliorations ont été constatées par rapport à 2007 du point de vue de l’organisation mais aussi de l’augmentation du nombre de visiteur. Pour peu que les organisateurs restent des artisans. Et à l’année prochaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *