Cisco montre son savoir-faire

Et c’est rare de voir l’amphithéâtre du Sheraton se remplir de cette manière : il n’y avait plus de place. Dans son allocution et d’entrée de jeu, Lalhouari Belbari, DG de la filiale algérienne, présente les indicateurs chiffrés : 40 Academy Cisco, 2800 ingénieurs formés (CCNA1), 40 ingénieurs travaillent au bureau d’Alger, Cisco double son personnel et ses locaux pour 2008.
Cisco organise son événement sur une journée unique afin d’accompagner les directions opérationnelles et stratégiques de l’entreprise dans leur réflexion autour et au coeur du système d’information et de communication. Placée sous le signe de l’innovation, cette journée s’adresse à la fois aux décideurs des directions des systèmes d’information et aux responsables des projets fonctionnels au sein des maîtrises d’ouvrage et qui travaillent en étroite et constante collaboration avec les membres des DSI. Cette manifestation ne pouvait pas se faire sans ses partenaires certifiés : Oasys, ABM, Ares, Azlan, BMB, IT2S/CBS, CFAO Technologies, Dimension Data, Global Knowledge, Microtel, RTI et SATEC qui ont exposé leurs solutions.
Après une séance plénière, place aux ateliers thématiques et de démonstrations. Ces espaces ont permis de découvrir comment les technologies développées par Cisco et ses partenaires peuvent devenir un moteur puissant pour le système d’information de l’entreprise.
Les sujets se situant au cœur des problématiques d’entreprise étaient tous traités. IP/MPLS, Wimax, DWDM, communication unifiée, Wifi, mobilité et sécurité ont été les thèmes débattus dans les ateliers qui été bien remplis. Une demande énorme et où Cisco a dévoilé ses offres en matière de solutions de sécurité. L’équipementier entend se positionner comme un acteur complet sur ce segment, en étant capable de fournir des solutions pour répondre à tous les dangers : IDS / IPS, VPN, NAC, antivirus, pare-feu, antispam…
Enfin, dans le domaine de la mobilité, Cisco sort des outils MSE pour son réseau sans fil d’entreprise et ses appareils mobiles pour simplifier les tâches liées à la mobilité. L’entreprise souhaite améliorer l’utilisation des appareils mobiles et la localisation d’information. La plate-forme inclut une API Open Source. Le premier modèle, le 3350 Séries contient quatre modules certifiant les nouveaux appareils qui apparaissent sur le réseau, les localisant et les laissant accéder aux applications selon la politique de sécurité. MSE gère également le réseau en fonction des appareils mobiles utilisés à l’extérieur de l’entreprise.
En marge de cette manifestation, et dans une conférence de presse, Phil Sherburne parle de «satisfaction» et de «potentiel énorme». A une question sur les prix de vente des produits Cisco, le VP nous répond en disant que «Cisco n’a pas de prix préférentiels pour des pays, mais a des prix pour tout le monde» et ajoute que «Cisco Algérie peut, pour certains projets, aller plus loin» en regardant le DG de Cisco Algérie.
Sur les projets, le DG de Cisco Algérie ne veut pas tous les énumérer, mais parle du projet egov et de son dernier partenariat avec Algérie Télécom qu’il qualifie «d’excellent». De plus, Belbari n’a pas manqué d’évoquer le travail déployé par Cisco dans l’accompagnement des plus grandes structures publiques ainsi que des opérateurs de téléphonie mobile qui, dit-il, «sont très conscients des enjeux» et que Cisco suit de très près le chantier de modernisation des banques et des assurances algériennes.
Il ajoute que «Cisco n’est pas uniquement un ‘pousseur de carton’» mais qu’il possède des solutions très performantes et qui fonctionnent ailleurs. Concernant la formation, il dira que «au-delà du fait que nous avons mis en place pus de 40 Academy Cisco [qui aujourd’hui ne forment que pour le CCNA1 et CCNA2 NDR], nous venons de former des formateurs pour le CCNA3 et 4, et que prochainement ces cours seront réalisés en Algérie». Il faut tout de même rappeler que les ingénieurs qui possèdent une certification Cisco voient leurs revenus doubler, affirmation confirmée par Lahouari Belbari lors de la conférence de presse.
D’un autre côté, Phil Sherburne dira : «Je suis très content d’être en Algérie et de voir votre développement avec mes yeux. C’est la première fois que je viens dans votre beau pays et j’y reviendrai. Vous avez un potentiel énorme. D’ailleurs, Cisco dans la région regarde beaucoup ce que fait l’Algérie.».
Pour cette troisième édition, Cisco n’a pas lésiné sur les moyens et a permis à des DSI, des ingénieurs et techniciens qui sont venus de toute l’Algérie de prendre le pouls et de voir ce qui se fait dans le monde. Une cuvée 2008 étoffée et pleine de promesses dans un domaine en pleine expansion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *