HP se renforce sur le marché algérien

Le DG de HP Algérie commence son exposé avec la question suivante : «Que peut ramener la technologie au business ?». A travers cette question, il indique que l’équipementier dispose des solutions. Et là, il entre dans ce domaine à travers une équation que posent généralement les DSI – directeurs des systèmes informatiques -: baisser les coûts, baisser les charges et augmenter la croissance. Triptyque de combat pour tout responsable informatique, mais Riadh El Mansali va plus loin. Il ne parle pas de «hardware» mais de services en déclinant sur un écran les solutions qu’apportent ce géant du hardware, numéro 1 des PC dans le monde. Solutions. Service aux entreprises, aide au déploiement, BTO : Business Technology Optimization ou optimisation des ressources informatiques avec des solutions logicielles intégrées pour la stratégie (gestion des portefeuilles et de la demande ou transformation de la SOA), des applications (sécurité des applications, validation des performances ou assurance qualité) et exploitation informatique (Business Service Automation, gestion des services métiers, gestion des services informatiques) sont les nouveaux credo de HP surtout depuis qu’elle va avaler EDS et pouvoir atteindre un chiffre d’affaires de 40 milliards de dollars et donc se rapprocher des 55 milliards de dollars d’IBM.
A la question de savoir si HP se muait en société de services, le DG dira que «HP se transforme, mais HP s’est toujours focalisé sur les technologies de pointe. Et on continue à l’être», en ajoutant que «la standardisation est l’outil». Prenant à son tour la parole, Walid El Melliani ajoute que «HP a fait de la standardisation un credo. D’ailleurs, dans ce cadre-là, si vous prenez un logiciel par exemple qui gère les baies de stockage, il est le même que ce soit pour l’entrée de gamme ou pour le XP. Et c’est là notre force».
Cette conférence de presse vient à point nommé, d’autant que HP veut s’offrir EDS pour 13,9 milliards de dollars et prévoit que la finalisation du rachat interviendra durant la deuxième moitié de 2008. Le gain pour HP est énorme : il permettra de multiplier par plus de deux le chiffre d’affaires de l’activité services informatiques du groupe. Un nouvel HP vient de naître en espérant que les entreprises algérienne puisent profiter de la synergie de ce géant américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *