Oasys s’approprie la VoIp

En nous montrant un appareil de téléphone, il nous dira que «chez Oasys, nous sommes convaincus que le modèle actuel du Pabx touche à sa fin, et que ce sera au tour de l’IP, car la comparaison des systèmes de téléphonie sur IP avec ceux de téléphonie classique correspond à comparer un ordinateur avec une machine à écrire. Et pour cela, nous avons commencé à développer deux produits pour la Voip. Le premier permet d’avoir un tableau de bord de son Pabx et le deuxième est un logiciel de billing pour la Voip que nous avons développé pour un opérateur satellitaire.»
Ordinateur à l’appui, un jeune ingénieur nous fait la démonstration sur un écran d’ordinateur du premier logiciel Voip utilisant le matériel de Cisco. Et c’est un Pabx new look permettant au gestionnaire de voir exactement ses dépenses téléphoniques par département, service ou par poste. A ce propos, le responsable nous dira «que si l’entreprise est dans un seul site, on ne voit pas tous les bénéfices que l’on peut en tirer, mais imaginez une entreprise qui a plusieurs sites. Rien que pour le téléphone, ce sont d’énormes économies réalisées en utilisant la Voip.» Il ajoutera très pragmatique que «ce n’est pas vraiment le support de la téléphonie sur un transport IP qui pousse à l’adhésion à la téléphonie IP, mais l’intégration de la voix dans le système d’information, comme le fera à son tour la vidéo. Il en résulte une meilleure productivité dans chaque étape de traitement d’une information dans l’entreprise.»
A la question de savoir si des publiphones ont pris attache avec eux, le responsable nous dira : «Non. Pour le moment, nous n’avons aucun publiphone qui nous a contactés, mais nous travaillons avec un opérateur satellitaire qui utilise cette application pour faire son billing.» Il est vrai que Oasys, l’un des plus grands intégrateurs en Algérie, s’adresse exclusivement aux entreprises. Notre interlocuteur conclut en disant que «la Voip tout comme la voix sont les éléments d’un système d’information au même titre que la vidéo, et c’est d’autant plus vrai que la convergence des réseaux frappe à nos portes». Très belle initiative. Du développement et du talent made in Algeria.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *