La femme et l’Internet en Algérie

Premier constat, les différentes catégories abordées sont constituées de professionnelles, d’universitaires, de fonctionnaires, de cadres supérieures ainsi que de femmes exerçant des fonctions libérales. Quant aux moteurs de recherche, la plupart utilise Google et Astalavista. Les femmes célibataires s’intéressent le plus souvent à la tchatche, et les femmes mariées ont tendance à consulter les sites de conseils médicaux ou pour l’entretien du foyer ou encore des sites de culture générale. Quant aux sites favoris de nos femmes, on peut en relever plusieurs : santé, entretien d’intérieur, culture générale, recettes de cuisine, esthétique et beauté…
Chanez, une jeune architecte de 37 ans, nous dira qu’elle est admiratrice du site Facebook. Elle dira à ce sujet : «C’est un site où j’ai appris pas mal de choses, mais aussi où j’ai renoué contact avec d’anciens amis de l’époque des études universitaires.»
Souad, 25 ans, quant à elle, travaille dans une agence immobilière. Elle vient consulter les mails de l’agence «matin et soir», car l’ordinateur du bureau est en réparation. «En règle générale, dans le domaine professionnel, je suis au bureau en train de chercher sur le Net des annonces pour nos clients, mais à titre personnel, Internet se résume au chat, dont je suis devenue une professionnelle.»
Nadia, la cinquantaine, elle, consulte des sites de culture générale, mais aussi des sites de jeux pour, dit-elle, voir ce qu’utilisent ses enfants.
Farida, une jeune maman, est fidèle à trois sites qu’elle consulte régulièrement depuis près de trois ans, période à laquelle elle a commencé à se connecter. Ses favoris, donc, sont le www.grioo.com pour une culture générale sur le continent africain, www.auféminin.com et le site www.doctissimo.com pour les conseils médicaux et les trucs de famille. Fazia, une jeune de 27 ans, fonctionnaire, indiquera pour sa part qu’Internet est un outil qui permet de rester en contact avec ses connaissances qui ne résident plus au pays, sans compter que l’Internet reste un moyen efficace dans son travail. Quant à une jeune journaliste âgée de 33 ans, Wassila, ses sites favoris sont ceux traitant de santé et de politique. Pour les femmes au chômage, l’Internet est un outil incontournable pour consulter les sites d’offres d’emploi que ce soit en Algérie ou à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *