Antivirus russe Dr Web : «On est condamné à vivre avec la concurrence»

Depuis peu, Dr Web a déjà commencé à commercialiser son antivirus en Algérie. Il est pratiquement le seul concurrent de Karspesky, l’autre antivirus russe. Ils sont quasiment les deux antivirus russes présents
dans notre pays. Est-ce un pur hasard ou bien comme ils viennent d’un même pays, ils s’exportent aussi vers les memes pays. Boris Sharov pose aussi le problème de la certification d’un logiciel ou «  cheval de Troie » ou une toute autre menace malveillante pour nos institutions ?
La réponse au fait que des deux antivirus russes présents en Algérie, seul Dr. Web détient la certification du ministère de la Défense. C’est ce qu’affirme le patron de l’Antivirus Dr. Web dans cet entretien. Ecoutons le
IT Mag : Quelle appréciation faites-vous de votre présence pour la première fois aux deux salons SICOM et MED-IT ?
Boris A. Sharov : je n’ai pas assisté au SICOM mais, je pense que MED-IT est un salon plus professionnel où on trouve des interlocuteurs très intéressants. On commence à connaître le monde des intégrateurs, des revendeurs du logiciel d’Algérie. De plus, on remarque de l’intérêt pour ce qu’on propose comme logiciel tel que le service DI.Web AV-desk.
Qu’est-ce qui a motivé votre intérêt pour le marché algérien ?
On a une expérience de succès dans le pays de Kazakhstan où les partenaires sont très passionnés et dont le marché ressemble beaucoup à celui de l’Algérie. C’est cette raison qui nous rend confiant quant au succès qu’on peut avoir en Algérie mais surtout de travailler avec les partenaires qu’on a rencontré ici en Algérie.
Ne craignez-vous pas la concurrence ?
Jamais. On est condamné à vivre avec la concurrence, mais c’est justement le motif pour nous de travailler et de trouver des voies pour dépasser les concurrents qui sont plus anciens sur le marché.
Comment se passe dans votre pays, la certification d’un logiciel de type ‘antivirus’. Qui est en charge de cela dans votre pays.
On est certifié par l’organisme Service fédéral du contrôle technique d’exportation pour pouvoir vendre notre logiciel à l’export mais également le FSB, ex-KGB et par le ministère de la défense pour pouvoir le vendre à des organismes importants chez nous. Je peux vous dire que nous sommes le seul Antivirus qui a le certificat du ministère de la défense.
Qu’attendez-vous du marché algérien ?
D’abord c’est de se faire connaître, donner aussi plus d’options aux clients algériens en terme de sécurité Antiviral. Evidement, nous sommes intéressés par le but lucratif mais l’important pour nous est de se faire connaître. Très souvent le choix des utilisateurs est basé sur la communication marketing des éditeurs et non pas sur leur propre expérience.
Sachez qu’avec Dr. Web, c’est toujours l’expérience personnelle qui joue le rôle dans le choix du produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *