Calumet de la paix

Le conflit Orascom Télécom SAE-France Télécom dure depuis maintenant plusieurs années. Avec un accord de la cour de justice en Egypte, France Télécom n’a pas pu avoir gain de cause, car le financement de Mobinil est aussi très alambiqué, puisque c’est ECMS et d’autres actionnaires qui possède une partie de cet opérateur télécom mobile égyptien.
Aujourd’hui, un accord vient d’être mis en place permettant à Orascom Télécom SAE d’avoir des sièges au conseil d’administration de Mobinil. Le directeur général de France Télécom, Stéphane Richard, revient dans les colonnes du journal français La Tribune sur l’accord conclu avec Orascom Télécom selon lequel le groupe français va verser 300 millions d’euros à l’égyptien en mettant en avant que «c’est le prix de la paix».
Le vaisseau amiral d’Orascom Telecom est bien entendu Djezzy, tant que cela marchait, il ne pouvait y avoir de problème et France Télécom pouvait attendre.
Entretemps, OTA commence à avoir des problemes et France Télécom fait de la pression. OTH ne pouvant faire face aux problemes de OTA et Mobinil en même temps, cède. L’accord va permettre à France Télécom de consolider 100% de Mobinil, contre 71% auparavant. De plus, et les Sawiris le savent bien, Mobinil fait un chiffre d’affaire de 400 millions d’euros par an. OTH perd un peu sa nationalité et ses avoirs dans Weather Investisment.
D’un autre côté, ou du côté du Nord de la planète, le patron de France Télécom indique dans le même entretien que «notre développement dans les pays émergents est une priorité». Est-ce une façon de dire que Djezzy sera Orange dans quelque temps ? Seul l’avenir nous le dira…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *