Les utilisateurs de la VoIP Mobile dépasseront les 100 millions d’ici 2012

Une nouvelle étude de Juniper Research a révélé que les services VoIP – voice over IP – mobile se développeront beaucoup plus rapidement dans les marchés développés en raison de la corrélation directe entre la 3G et l’adoption de la VoIP mobile. C’est le même cas si les volumes de trafic mVoIP – pour mobile Voip – peuvent éventuellement être plus élevés dans les marchés en développement, qui s’expliquent en partie par les habitudes d’appel des travailleurs migrants. Pour Anthony Cox, analyste senior chez Juniper Research, «en 2012, nous nous attendons à une utilisation importante de la VoIP mobile. Avant cette date, la VoIP mobile sera disponible à la fois sur les réseaux 3G et WiFi».
De plus, l’étude suggère qu’il y aura des alliances entre les joueurs VoIP mobile et les opérateurs historiques qui peuvent fournir la meilleure solution pour les opérateurs télécoms d’aborder l’avènement de la VoIP mobile.
Enfin, le rapport conclut qu’un pourcentage élevé de VoIP mobile et surtout les applications se fera via les réseaux Wi-Fi, sans passer par les réseaux des opérateurs. Et Juniper Research de quantifier ce trafic qui se traduira par une perte de revenus pour les opérateurs télécoms d’un montant d’environ 5 milliards de dollars d’ici à 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *