Fruit de la collaboration entre Google et NXP Semiconductors : La plate-forme Android s’enrichit d’une « pile logicielle »

Dans un communiqué transmis à la rédaction, NXP Semiconductors a annoncé une collaboration stratégique avec Google ; destinée à développer une pile logicielle Open Source complète pour  le Near Field Communications (NFC). La pile logicielle NFC sera totalement intégrée et validée sous Gingerbread, dernière version de la plate-forme Android. Google a intégré également le contrôleur NFC de NXP à son nouveau téléphone Nexus S, codéveloppé, pour rappel, par Google et Samsung. Ces étapes « fondamentales », selon les deux entreprises, feront instantanément entrer la richesse de NFC dans le domaine du grand public, des développeurs et des équipementiers. Pour sa part, fort de plus de 100 000 applications et soutenu par une vaste communauté de développeurs, Android prend une importance croissante dans le monde des smartphones et des appareils mobiles. Offrant aux développeurs l’accès à une mise en œuvre Open Source de NFC, NXP stimulera le développement de nouvelles applications créatives qui étendront l’interface tactile des applications mobiles au-delà de l’écran. Les fabricants seront également en mesure de produire plus rapidement des équipements mobiles utilisant NFC, avec des coûts d’implémentation et de développement inférieurs. Dans une déclaration citée par le même communiqué, Eric Chu, « Mobile Platforms Program Manager » pour Google, avait affirmé que « l’ouverture d’Android a procuré une plate-forme idéale qui stimule l’innovation ». « […] Grâce à la contribution de NXP, l’introduction de NFC dans Android donne aux développeurs […] une opportunité d’offrir de nouveaux services tout en permettant aux utilisateurs d’interagir entre eux et avec le monde physique d’une façon complètement nouvelle. » « Android n’est présent sur le marché que depuis deux ans, mais les analystes ont déjà le sentiment qu’il pourrait s’agir de la plate-forme mobile numéro deux d’ici à 2014. L’adoption de cette technologie par Google constituera un catalyseur pour l’adoption de NFC par l’ensemble de l’industrie, tant pour les appareils que pour les applications », avait, de son côté, affirmé Ruediger Stroh, vice-président-directeur général « secteur identification » chez NXP Semiconductors.  « Les environnements de développement Open Source feront reculer les limites de l’innovation pour apporter aux équipements mobiles des services et des applications révolutionnaires », poursuit-il. En effet, les appareils NFC font appel à des gestes naturels. Ils peuvent aisément accepter des accessoires, interagir entre eux (peer-to-peer) pour échanger des données et se connecter à la gigantesque base installée des infrastructures de lecteurs et de tags. Le Nexus S offrira aux consommateurs l’accès immédiat aux tags NFC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *