Pour une thèse de doctorat : La France virtuellement présente à l’UFAS

Des chercheurs de l’université Farhat Abbas-Sétif, de l’université Mentouri-Constantine et de l’université de Toulouse se sont virtuellement réunis à l’université Ferhat Abbas de Sétif pour prendre part à la soutenance de Mourad Korichi et trancher sa thèse en génie chimique intitulée « Conception des produits – procédés assistés par ordinateur : formulation et application aux aromes ». Le jury était composé, pour la partie algérienne, des Pr Brahim Djelouli, comme président, Pr Mosaab Benchik
El Hocine et Mohammed Bouhlassa, examinateurs, ainsi que du
Pr Abdelsalam Hassen Menai comme rapporteur de thèse. Le jury français était constitué, lui, du Pr Pascal Floquet, le rapporteur de thèse, et du Dr Thiery Talou, examinateur. Pour le sujet de cette thèse présentée, on a abordé la technique et la conception des produits – procédés assistés par ordinateur (CP2AO), qui est globalement l’inverse de la prédiction des propriétés. Elle consiste à se fixer dès le départ un ensemble de valeurs de propriétés dites cibles, puis de chercher-trouver par une combinaison de groupes moléculaires des molécules ayant ces propriétés cibles. Cette approche a fait l’objet de tentatives prometteuses dans plusieurs domaines du génie des procédés, à savoir le design des solvants, le remplacement des réfrigérants et le design des polymères. L’objectif principal de la thèse consiste au développement d’une approche de conception des produits assistée par ordinateur, basée sur les modèles de représentation des molécules et l’estimation des propriétés, avec une application spécifique aux constituants d’arômes. Ces molécules odorantes sont utilisées dans une grande variété de produits de consommation, pour inciter les consommateurs à associer les impressions favorables à un produit donné. La recherche de molécules odorantes nouvelles proches de molécules commerciales existantes reste toujours un sujet d’actualité et d’intérêt commercial. Les travaux de recherche menés dans cette thèse sont axés sur trois parties, à savoir le développement d’une procédure générale de conception des produits, le développement d’un outil « multi-classes » de représentation des structures moléculaires pour la CP2AO basée sur la théorie des graphes et, enfin, la contribution à l’évaluation de la propriété subjective (odeur) des molécules odorantes en se basant sur les descripteurs moléculaires et les techniques statistiques et machine « Learning » (réseaux de neurones par exemple). Au-delà, l’intérêt de cette thèse réside aussi dans le fait que la visioconférence a constitué une première dans la mesure où les examinateurs français, présents pour évaluer le travail, ont assisté à distance à la présentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *