Installée au niveau du CERIST, à Alger : Première Bibliothèque maghrébine numérique

L’Algérie vient de lancer la première Bibliothèque maghrébine numérique. Cette initiative s’inscrit dans la continuité du projet international de créer la Bibliothèque numérique mondiale, lancé depuis 2005 sous l’égide de l’Unesco. A cet effet, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Rachid Harraoubia, et l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger, M. David Pearce, ont conjointement présidé le lancement de cette bibliothèque maghrébine numérique installée au niveau du CERIST, à Alger. La réalisation de cette bibliothèque est le fruit de la collaboration et le partenariat des deux pays dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement qui remonte à l’année 2006. La mise en place de cette plate-forme dédiée à l’enseignement rentre dans le cadre de la concrétisation du Mémorandum d’entente conclu avec le ministère de l’Enseignement supérieur en 2009 qui a vu la collaboration de la US Civilian and Development Foundation (CRDF) pour la réalisation de cette bibliothèque. Ce portail numérique lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique permet de renforcer la coopération algéro-américaine dans le domaine de la recherche scientifique et la technologie à même d’élever la qualité de l’enseignement et la recherche. Pour M. Pearse, « le projet de la bibliothèque numérique reliera des chercheurs à travers le monde […] particulièrement pour la recherche en Algérie, en donnant accès aux chercheurs algériens et à un public plus large davantage de possibilités de mener des recherches conjointes. Le projet permettra également aux chercheurs et universitaires algériens l’accès à la recherche dans le monde entier ». Pour sa part, le ministre de l’Enseignement supérieur avait affirmé que « ce système de documentation permet le partage des connaissances et l’amélioration des compétences » des universitaires et chercheurs algériens, car il donne l’accès à plus de 1 000 références. Une première rencontre nationale sur l’utilisation de la bibliothèque numérique maghrébine s’est déroulé d’ailleurs récemment au sein de l’Université Hadj Lakhdar à Batna, sous la direction d’experts américains de la CRDF. Ce rendez-vous a réuni les responsables et les conservateurs des bibliothèques ainsi que les responsables des systèmes informatiques des différents établissements universitaires de l’est du pays et de certaines wilayas du sud. Lors de cette journée de formation sur l’utilisation de la Bibliothèque maghrébine numérique, les différents intervenants ont présenté les méthodes d’accès et d’exploitation de la bibliothèque, les techniques de recherche documentaire et les communications via le Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *